Stade Rennais – Stade de Reims (0-1) : Pierre Ménès réitère ses doutes sur le SRFC

Le Stade Rennais s’est incliné dimanche au Roazhon Park face au Stade de Reims (0-1) à cause d’une limite déjà pointée par Pierre Ménès : son manque de diversité offensive.

La trêve internationale arrive à point nommé pour le Stade Rennais. Le club breton a réalisé un début de saison canon mais ne sait plus gagner depuis plus d’un mois. Le Stade de Reims est ainsi venu profiter de l’apathie des hommes de Julien Stéphan hier au Roazhon Park (1-0).

Si Olivier Létang a déjà joué les pompiers de service pour conforter son staff en place, Pierre ménès a préféré relancer le signale d’alarme concernant l’animation offensive du SRFC.

« Rennes n’est pas en réussite en ce moment, mais le constat que je fais depuis quelques semaines à propos du Stade Rennais se confirme : c’est trop faible devant, souffle Ménès sur son blog. Niang ne peut pas tout faire, Siebatcheu est blessé et les deux recrues offensives, Tait et Raphinha, sont fantomatiques. C’est bien d’avoir une équipe cohérente mais quand tu ne marques pas un but, cela devient compliqué de gagner des matchs. »

Il y a huit jours, c’est en effet ce même Niang qui avait trouvé la faille devant l’OM à l’Orange Vélodrome (1-1).

Bastien Aubert