par Alexandre Corboz

Supporters : Succès de la manifestation et dépot de plainte

Au lendemain de la brillante prestation de l'équipe de France face au Japon, ceux qui mettent de l'ambiance dans nos stades étaient réunis à des centaines de kilomètres du Stade de France.

A Montpellier, très exactement, en soutien d'un jeune supporter montpelliérain, blessé par un tir de flashball émanant des forces de l'ordre le 21 septembre dernier en marge de la rencontre MHSC-ASSE (1-1). Ils étaient près d'un millier à s'être déplacés et, parmi eux, des supporteurs venus de Paris, Saint-Etienne, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nancy, Lyon, Lorient, Nantes, Lens, Caen ou encore Grenoble. Cette manifestation, une première en France, s'est déroulée dans le plus grand calme. Tous s'insurgent contre la "répression" dont ils se disent victimes et veulent que justice soit faite dans l'affaire du supporter blessé. Car pendant que le porte-parole du Ministère, l'ancien journaliste sportif Pierre-Henry Brandet, estime que "rien ne permet d'affirmer que c'est un tir policier" qui a causé la grave blessure à l'oeil de Casti (il risque en effet de le perdre), l'avocat du jeune homme a porté plainte contre X pour "violences volontaires avec arme" auprès du Procureur de la République. Qui dit vrai ? Une enquête est actuellement en cours.

Pour résumer

Au lendemain de la brillante prestation de l'équipe de France face au Japon, ceux qui mettent de l'ambiance dans nos stades étaient réunis à des centaines de kilomètres du Stade de France