Hamari Traoré
Hamari TraoréCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MELTING-CLUBS

Hamari Traoré pas encore à l'OL, Lille et Bordeaux sur un cador de L2, des coaches de L1 s'accrochent

Si But! Football Club traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la France du foot.

Zapping But! Football Club Top 10 : Les pires transfert du football européen

Stade Rennais : Hamari Traoré pas encore à Lyon

En fin de contrat en juin, le latéral droit et capitaine rennais Hamari Traoré devrait quitter la Bretagne. Florian Maurice travaille d'ailleurs sur sa succession, même s'il lui a proposé une prolongation de contrat. Des rumeurs ont envoyé le Malien de 31 ans à Lyon mais hier soir, l'insider Mohamed Toubache-Ter a démenti cette information, expliquant que le joueur avait déjà été contacté par les Gones en janvier mais qu'il avait repoussé ces avances.

Stade de Reims : grosse augmentation à venir pour Will Still

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, le Stade de Reims et Will Still vont prolonger le plaisir au-delà de cette saison. Le club champenois n'aura plus à payer l'amende infligée par la LFP aux techniciens non-titulaires d'un BEPF ou d'un équivalent car cela fait un an que le Belge officie en France. Selon L'Equipe, les discussions entre les deux parties pour un nouveau contrat sont sur le point d'aboutir. Les dirigeants rémois proposent un salaire d'au moins 60.000€ à Still, qui touchait 18.500€ brut depuis son arrivée dans le staff comme adjoint d'Oscar Garcia. Suivi par des clubs de Premier League, où il rêve d'officier, l'entraîneur aurait la volonté de ne pas brûler les étapes et donc de rester encore un an, au moins, en France.

Sochaux : 3 clubs français suivent Rassoul Ndiaye

Selon Foot Mercato, le jeune milieu de terrain sochalien Rassoul Ndiaye (21 ans), aurait tapé dans l'œil de plusieurs clubs, notamment français. Toulouse s'était intéressé à lui l'hiver dernier mais ce sont désormais le LOSC, Auxerre et les Girondins de Bordeaux qui sont les plus chauds. Le Franco-Sénégalais a également des touches à l'étranger puisqu'Anderlecht, Watford et l'Udinese le suivent.

Mais aussi...

Stade Brestois : Roy bientôt prolongé ?

Nommé le 3 janvier, Éric Roy s’est engagé simplement jusqu’au mois de juin pour assurer le maintien. Il a réussi sa mission à deux journées du terme, en empochant 28 points en 19 matches. En fin de contrat dans quelques semaines, donc, l’ancien Niçois souhaite continuer à exercer sur un banc et, totalement satisfaits de ses résultats et de son comportement, les dirigeants brestois vont naturellement lui proposer une prolongation. Selon L’Équipe les deux parties vont se rencontrer dans les prochains jours.

SCO Angers : le futur coach connu la semaine prochaine ?

Propulsé sur le banc le 7 mars, après la mise à pied d’Abdel Bouhazama, Alexandre Dujeux aimerait prolonger l’aventure avec SCO en L2. « C’est un club où je me sens bien, malgré la saison difficile qu’on est en train de vivre. Si on me propose de continuer, j’aurai envie de rester », répète à l’envi le technicien de 47 ans. Alors que le staff va être profondément remanié, Dujeux pourrait payer son étiquette d’ancien adjoint de Gérald Baticle, avec qui il est arrivé en Anjou en 2021. Mais son travail et son exigence sont loués en interne, il a remobilisé le groupe (0,5 point par match contre 0,18 sous Bouhazama) et se projette vers le futur en responsabilisant les jeunes (Justin- Noël Kalumba, Jean-Mattéo Bahoya) ou en relançant le gardien Yahia Fofana, décisif à Reims (2-2), dimanche. Selon L’Équipe, la décision du club angevin est attendue en début de semaine prochaine au plus tard. Il y a quinze jours, Jean-Marc Furlan a rencontré le président-délégué du SCO, Teddy Kefalas, et Saïd Chabane, le propriétaire du club, qui aura le dernier mot.

Troyes : Kisnorbo sur le banc en Ligue 2

Patrick Kisnorbo s’est engagé en novembre avec l’Estac jusqu’en 2025 et le club aubois n’a remporté qu’une rencontre, pour 6 nuls et 14 défaites. Ce terrible bilan l’a renvoyé en Ligue 2 mais
sa situation est très particulière puisqu’il est un pur produit de City Group. De ce fait, Aymeric Magne, le président exécutif, a confirmé la présence du natif de Melbourne sur le banc troyen la saison prochaine. L’Estac repartira donc avec Kisnorbo en Ligue 2.

AC Ajaccio : Pantaloni s’interroge sur son avenir

Homme de la remontée surprise de l’AC Ajaccio en Ligue 1 la saison passée, Olivier Pantaloni est également celui de sa relégation immédiate, cette saison. Après avoir réalisé l’essentiel de sa carrière d’entraîneur à l’ACA depuis 2003,, le Corse s’interrogerait légitimement : continuer à entraîner le deuxième club de son île natale, où il lui reste deux ans de contrat, ou tenter un nouveau challenge ailleurs.

Et enfin...

Clermont Foot : Gastien, un an et une autre mission à venir ?

Prolongé d’un an le 21 avril, Pascal Gastien devrait vivre sa dernière saison comme entraîneur principal du Clermont Foot. Le technicien, qui fêtera ses 60 ans en décembre, a prévu de prendre sa retraite à l’issue de la troisième saison du CF63 en Ligue 1. Il pourrait ensuite garder un rôle au sein du club au travers d’une mission dont les contours restent à définir précisément. L’objectif du maintien étant acquis depuis plusieurs semaines, le club a déjà commencé à travailler sur l’exercice à venir et la meilleure manière de renforcer son effectif.

FC Lorient : Le Bris confirmé

Pour sa première saison comme entraîneur en Ligue 1, sur le banc du FC Lorient, Régis Le Bris (47 ans) compte bien enchaîner sur un deuxième exercice pour continuer à avancer. « Je participe au projet du FCL et, à partir du moment où il y aura une forte cohérence, j’aurai très envie de m’investir fortement ici, encore sur les prochaines années », déclarait le technicien breton, vendredi. Il avait signé jusqu’en 2025, l’été dernier, et il a été prolongé, avec tout son staff, de deux années (2027) au mois de mars.

Toulouse FC : Montanier a convaincu sa direction

Au sortir d’une saison historique qui a vu Toulouse à la fois assurer son maintien pour son retour dans l’élite et remporter sa première Coupe de France depuis 1957, Philippe Montanier n’a pas trop d’inquiétudes à avoir sur son avenir, d’après L’Équipe. Encensé par son président Damien Comolli, le coach toulousain (58 ans) devrait enchaîner une troisième saison à la tête des Violets. Son contrat court jusqu’en 2024 après avoir été prolongé l’été dernier.

MHSC : Der Zakarian n’ira pas au Real Madrid...

Après avoir viré deux entraîneurs cette saison (Olivier Dall'Oglio et Romain Pitau), Montpellier n'en changera pas cet été. Le retour de Michel Der Zakarian zest là pour du long terme, cela ne fait aucun doute dans l'esprit de Laurent Nicollin. « Il a signé un contrat de deux ans et demi (jusqu'en 2025), c'est notre coach. À moins que le Real Madrid veuille le recruter... Alors j'y réfléchirai à deux fois », a souri le président du MHSC dans le quotidien sportif.

RC Strasbourg : Antonetti va rester, Liénard sur le départ ?

Nommé sur le banc du RC Strasbourg le 13 février en remplacement de Julien Stéphan et de l’intérimaire Mathieu Le Scornet, Frédéric Antonetti avait signé un contrat de six mois, avec une option automatique pour une prolongation d’un an en cas de maintien. Ce dernier étant acquis à 99 %, grâce à un bilan très honorable (6 victoires, 3 nuls, 4 défaites, soit 21 points en 13 matches), L’Équipe avance que l’entraîneur corse de 61 ans devrait bien rester le coach du Racing en 2023-2024. De son côté, Dimitri Liénard pourrait le quitter ! « Surprenant mais Strasbourg souhaiterait faire un point en fin de saison avec son joueur maison Dimitri Liénard, s’étonne l’insider Mohamed Toubache-Ter sur Twitter. Rien de prévu donc pour ce dernier match à domicile, aux dernières nouvelles. À confirmer ? »

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Si But! Football Club traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la France du foot.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.