Tribune Supporters : un joueur du RC Lens menace les Red Tigers, IAM inspire les Bordelais

Actualité assez riche cette semaine dans notre tribune des supporters avec de jolis tifos à Marseille et Istanbul, des messages à passer et une altercation surréaliste entre un joueur du RC Lens et les Red Tigers.

Le tifo Ligue 1 de la semaine : le Vélodrome a réussi son Olympico

Animation totale dans les tribunes marseillaises dimanche dernier pour la rencontre opposant l’OM à l’OL au Vélodrome (2-3). Des Winners aux Yankees en passant par les Ultras, Dodger’s ou encore la vieille garde, tout le monde y est allé de son animation. Notons la présence du côté des Yankees de la très contestée banderole « Marseille » en hommage à la série de Netflix.

Le tifo étranger de la semaine : le derby stambouliote

Du choc historique entre Fenerbahçe et Galatasaray, on aurait pu faire un film du côté d’Istanbul. Samedi dernier, le spectacle était davantage en tribune que sur le terrain (0-0) avec la belle animation cinématographique des fans du Fener, rappelant leurs 18 années d’invincibilité à domicile face au plus détesté rival.

Retrouvez le Top 10 des tifos de la semaine sur le site de notre partenaire, La Grinta.

Le message de la semaine : quand les Ultramarines citent IAM

S’il y a un antagonisme fort entre Marseille et Bordeaux, cela n’empêche pas les Ultramarines d’être mélomane. Désireux de faire passer un message à la LFP, le principal groupe de supporters bordelais a cité les paroles du groupe IAM et de sa chanson Dangereux, tiré du cultissime album « L’école du micro d’argent ». Propre.

Le dossier de la semaine : l’affaire Abdellah Zoubir

Venus à la Gaillette pour s’expliquer avec les joueurs et leurs mettre la pression, les Red Tigers ont été scandalisé par Abdellah Zoubir. Particulièrement agressif selon leur communiqué, l’ailier des Sang et Or aurait sérieusement manqué de respect aux cinq membres du groupe présent ainsi qu’à l’institution. Les supporters réclament son renvoi. Reçu par la direction du RC Lens suite à cette affaire, Abdellah Zoubir a démenti les propos qu’on lui prête. Au club, on a fait part d’une volonté commune d’organiser « au plus vite, une rencontre entre les différentes parties prenantes, afin d’éclaircir et d’assainir la situation » précisant également qu’ « au terme de celle-ci, le club prendra les décisions qui s’imposent ».

Le Top de la semaine : les supporters vraiment impliqué dans le YelloPark ?

L’association « A la Nantaise » en rêvait pour le FC Nantes, elle pourrait être entendue dans un projet qui l’angoisse : celui du YelloPark. En effet, Waldemar Kita et le groupe Réalités, à la tête du projet, souhaiterait réunir 50 M€ de fonds propres, sur les 200 M€ nécessaires au projet, en faisant appel à l’actionnariat populaire. Une manière d’impliquer les supporters dans ce projet controversé. Après tout, l’OL est passé par là aussi et son Groupama Stadium est (globalement) un succès.

Le Flop de la semaine : stop aux matches à 13 heures pour les Chinois

Désireuse de s’ouvrir au marché chinois, la LFP a organisé avec l’OGC Nice (sous pavillon sino-américain) et le PSG, une rencontre de championnat à 13 heures … Soit 20 heures dans l’empire du milieu. Un horaire inhabituel pour un match du dimanche qui a gêné les supporters venant au stade. La réaction de la Populaire Sud niçoise fut très bonne avec quelques banderoles sarcastiques comme « Désolé on mange », « Place au déssert ». Il faut dire que ce n’est pas le public chinois qui se déplace au stade…

Le chiffre : 10

Comme le nombre de supporters, membre du groupe Dogues Virage Est (DVE) à être poursuivi par la justice suite à l’envahissement de la pelouse lors de LOSC – MHSC (1-1) il y a presque deux semaines. Neuf d’entre eux sont poursuivis pour “entrée sur une aire de jeux d’une enceinte sportive portant atteinte à la sécurité des personnes et des biens”, le 10e pour “provocation à la haine ou à la violence lors d’une manifestation sportive”. Les 10 individus seront jugés le 12 juin prochain. Dans un communiqué, les DVE ont dénoncé le traitement judiciaire de l’affaire réservé selon eux à de « grands délinquants ».

La phrase :

« Je comprends la colère. Les banderoles, ça reflète la colère sur un match, mais je ne pense pas que ça reflète ce que sont les supporters du RC Lens au quotidien »

Arnaud Pouille, sur beIN Sports.

Alexandre CORBOZ

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008