RC Lens : ces défauts que Benjamin Bourigeaud doit gommer pour passer un cap

Espoir du Racing Club de Lens, Benjamin Bourigeaud a conscience de devoir encore travailler pour purifier son jeu et devenir le grand joueur que beaucoup voient en lui.

Alors qu’il reste encore deux mois de compétition, Benjamin Bourigeaud a déjà battu son record de matches disputés sur une saison (24 contre 20 l’an passé). Preuve que le milieu de terrain est devenu un élément important du onze de départ d’Antoine Kombouaré. Pour autant, à seulement 22 ans, il sait qu’il doit encore dépouiller son jeu de quelques scories.

“Je me jette parfois trop vite

Présent aujourd’hui en conférence de presse, à 48h d’un déplacement important à Niort, il a ainsi placé en problème numéro un à résoudre sa propension à faire des fautes : “Je me jette parfois trop vite par envie de gagner le ballon. Je travaille, j’essaie de garder mes distances sur l’adversaire”. Son entraîneur, lui, estime qu’il devrait apprendre avant tout à gérer ses efforts : “Bourigeaud veut tout faire très vite, tout faire tout court même. Il est très dispo, c’est intéressant mais ça engendre du déchet”. Et notamment des fautes. Bref, on sait ce sur quoi vont travailler les deux hommes lors des prochaines semaines.