RC Lens : cette légende qui explique comment devenir le chouchou de Bollaert

Attaquant du RC Lens de 1989 à 1996, Roger Boli n’était pas destiné à devenir l’idole de Bollaert. Il révèle comment il s’est mis le public dans la proche.

Buteur lors du légende Lens-OM (2-1) de 1992, co-meilleur réalisateur de L1 en 1993-94, Roger Boli a marqué l’histoire du Racing Club de Lens, dont il a porté les couleurs de 1989 à 1996. Pourtant, le frère de Basile n’était pas destiné à faire carrière en Artois, surtout qu’il jouait auparavant à Lille. Mais voilà, sa combattivité a convaincu tout le monde à Bollaert.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

« Comme j’ai effectué de bonnes prestations à Lille, Lens m’a sollicité, a-t-il expliqué sur le site footdavant.fr. J’ai hésité car Lens venait de descendre en D2. Ça m’emmerdait de jouer en D2. Mais le projet présenté par Gervais Martel m’avait séduit. Il me garantissait une place de titulaire dans l’équipe et après bien sûr c’était à moi de faire mon trou. Il m’a séduit en me disant que Lens voulait remonter tout de suite et en me parlant du public extraordinaire de Bollaert. La première année n’a pas été une réussite car on n’est pas monté. Mais finalement on a accroché notre place en Première Division en 1991. »

« J’ai été adulé, aimé, respecté. Et vice versa. Les supporters lensois m’ont aidé à me surpasser. Quand les gens sont derrière toi, tu te dois d’être au top. Le public savait que je donnais tout. Entre le public lensois et moi, il y a eu une vraie alchimie. Je me suis vraiment bien senti à Lens qui aura toujours une place importante dans mon cœur. »

R.N.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001