RC Lens : Coridon a vu passer 3 phénomènes chez les Sang et Or

Charles-Édouard Coridon, qui a porté le maillot du RC Lens entre 1999 et 2004, avoue que trois joueurs l’ont marqué du temps où il officiait en Artois.

Interrogé longuement dans les colonnes de L’Équipe ce dimanche, Charles-Édouard Coridon s’est livré sans détour en donnant notamment l’identité du joueur le plus fort qu’il ait côtoyé dans sa carrière. En fait, il y en a deux, et les deux ont évolué au RC Lens. « John Utaka m’avait impressionné. Il était puissant et, sur deux mètres, il pouvait dribbler n’importe qui et faire la différence. Antoine Sibierski, aussi : il n’allait pas très vite, mais il avait l’intelligence de jeu, il jouait juste et avait un jeu de tête exceptionnel », note Coridon dans le quotidien sportif.

Song, Sibiersky et Utaka ont marqué Coridon

Concernant le joueur le plus redoutable dans ses souvenirs ? Là aussi, c’est un ancien Sang et Or. « Rigobert Song était dur, poursuit-il. Je n’y arrivais pas contre lui. Je ne trouvais pas les feintes pour le dribbler. Il était tonique, physique, athlétique, c’était un défenseur complet. »

JP