RC Lens – Coronavirus et Mercato : les dossiers sensibles du 30 juin

true

Si la saison venait à s’étendre au delà du 30 juin 2020, il faudra trouver des solutions pour les joueurs en fin de contrat et en fin de prêt. Analyse de la situation au RC Lens.

Alors que les clubs et les instances discutent afin de conclure toutes les saisons au 30 juin, il est possible que le calendrier soit obligé de s’étirer au delà de cette date pour boucler un exercice mis en pause par la pandémie de Covid-19. Forcément, la question qui se pose est de savoir comment gérer les joueurs en fin de contrat au 30 juin. L’idée d’une extension de bail de quelques semaines ou un mois est envisagée, comme celle de reporter le Mercato. Voici les dossiers que cela concerne au RC Lens.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

Cinq joueurs en fin de contrat

Dans l’effectif actuel de Franck Haise, la problématique concerne cinq joueurs et n’en est pas vraiment une. En effet, Mouaad Madri et Thomas Vincensini (3e gardien) ne sont pas des éléments importants de l’effectif. Même chose pour Vitor Costa, prêté avec option d’achat par le club brésilien de l’Inter de Lages et que les Sang et Or ne se battront pas pour conserver. Concernant Guillaume Gillet (36 ans), on peut penser que le Belge acceptera sans peine une extension de bail provisoire pour finir l’exercice. L’ancien Nantais ne croule probablement pas sous les offres et n’a signé nulle part par anticipation. Enfin, il y a le cas de Corentin Jean, prêté avec option d’achat par le Toulouse FC. Les Violets, qui l’ont cédé cet hiver, ne comptent de toute façon pas sur lui. On devine l’accord possible.

L’épineux cas Bayala (AC Ajaccio)

C’est davantage dans le sens des joueurs prêtés à l’extérieur qu’il peut y avoir des cas sensibles. Lens ne devrait pas s’opposer à ce que Valentin Belon (Stade Lavallois) ou encore Benjamin Gomel (SO Cholet) finissent la saison en National. Idem pour Arial Mendy à l’US Orléans étant donné que les intérêts du Racing et ceux de la lanterne rouge de Ligue 2 ne convergent pas et qu’il n’y a plus de confrontation directe entre les deux. En revanche, la question peut se poser pour Cyrille Bayala (24 ans) à l’AC Ajaccio, les Corses étant à la lutte avec les Sang et Or pour la montée et le Burkinabé l’un des éléments moteurs de son équipe (4 buts, 4 passes en 27 matches). Le fair-play voudrait que Lens accepte d’étirer le prêt jusqu’à son terme. Mais les intérêts financiers iront-ils dans le sens du fair-play ?