RC Lens – coronavirus : une légende des Sang et Or s’inquiète

true

Très impliqué dans le développement de son pays (le Bénin), Jimmy Adjovi-Boco (56 ans) espère que l’Afrique parviendra à se protéger du Covid-19.

Défenseur de légende du RC Lens, Jimmy Adjovi-Boco observe d’un œil inquiet la propagation du coronavirus à travers le monde… Et ses répercussions possibles si d’aventure le Covid-19 venait à voyager de manière plus importante en Afrique. Dans les colonnes du « Parisien / Aujourd’hui en France », l’ex-international béninois, actuellement confiné en France, salue les décisions prises sur le continent africain jusqu’à présent.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

« Il y aura un effet dévastateur, beaucoup plus fort qu’en Europe »

« A ma connaissance, les dirigeants prennent actuellement les bonnes décisions. Je devais me rendre au Bénin vendredi dernier et le ministre des Sports avec qui je travaille m’a demandé de ne pas prendre l’avion. Les chefs d’Etat prennent la mesure de l’ampleur du problème en empêchant les gens venant de pays extérieurs, où le coronavirus est présent, d’entrer en Afrique. Ou de rester en quatorzaine. Il n’y a pas encore trop de cas. Mais si la pandémie arrive en Afrique, ce sera beaucoup plus compliqué qu’en France », explique l’ex-joueur des Sang et Or.

Et Jimmy Adjovi-Boco craint que l’Afrique se retrouve vite débordée avec ce virus : « Il existe de bons hôpitaux mais il manque de moyens. En ce qui concerne la réanimation, il y a très peu de places disponibles. Si le virus se développe sur le continent, il aura un effet dévastateur, beaucoup plus fort qu’en Europe. Il faut tout faire pour endiguer la propagation du Covid-19 parce que l’Afrique n’a pas les moyens d’y répondre ».