RC Lens : le maire de Lens tire du positif de la galère Mammadov

Sylvain Robert (Maire de Lens) fait contre mauvaise fortune bon cœur sur la situation du RC Lens.

Si beaucoup à Lens souffre de voir le club galérer depuis de longs mois maintenant du fait de l’actionnariat fantôme d’Hafiz Mammadov et de sa volonté de s’accrocher farouchement à son poste, le maire de la ville – et grand supporter des Sang et Or – trouve quant à lui matière à se réjouir.

Dans un entretien à MadeInLens, Sylvain Robert trouve matière à positiver. Son bonheur ? Voir la promotion des jeunes issus de la Gaillette que la situation économique du Racing a poussé par obligation : « Si Lens n’avait pas eu ces difficultés financières, il n’aurait pas fait appel à ses jeunes. Ils nous donnent de la fraîcheur dans le jeu et dans l’esprit. Certains joueurs n’auraient peut-être jamais percé sans ces difficultés. Il faut bien dire qu’à une époque, c’était les transferts qui faisaient l’équipe, et non pas le centre de formation. Ces difficultés ont imposé un nouveau mode de fonctionnement au club. Le bilan est positif : ces jeunes ont tenu une demi-saison en Ligue 1 la saison dernière. Avec des moyens encore plus faibles, ils sont dans le haut de tableau cette année. Quand on parle du Racing, on ne parle pas que de l’équipe première mais aussi des équipes de jeunes. »

Certes l’identité locale est plus que présente mais pas sûr que ça suffise à faire passer la pilule à des supporters à qui l’actionnaire azéri avait quand même un temps promis des Radamel Falcao pour tête d’affiche du projet…