RC Lens, OL : Le revenant Tony Vairelles a un projet étonnant

true

L’ancienne vedette du RC Lens veut lancer sa Star Academy. Un concept mettant en scène des jeunes footballeurs qui aspire à un contrat professionnel.

Tony Vairelles innove. Le champion de France 1998 avec le RC Lens a présenté un nouveau projet de télé-réalité chez nos confrères de L’Est Républicain. Le concept mettra en avant des footballeurs en quête d’un premier contrat professionnel. « Il y aura quatre jours de détection pour des footballeurs venant de toute la France. On fera des tests techniques, physiques, des petits matches. A l’issue de ces quatre jours, un groupe sera sélectionné pour vivre un petit mois dans un centre de formation. »

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

En plus, pour l’accompagner dans l’aventure, l’ancien buteur a concocté un jury expérimenté. « Le jury sera composé de personnalités comme Marius Trésor, Steve Savidan, Pascal Olmeta et Olivier Rouyer. » En plus de son carnet d’adresse, il peut compter sur le soutien de l’UNFP et de la FFF.

Cependant, un seul joueur décrochera le saint graal d’un « contrat pro d’un an ». Tony Vairelles est resté énigmatique quant au club enclin à accueillir ses talents. « C’est un des clubs où j’ai évolué », dévoile-t-il sans en dire plus.

« Le vainqueur sera peut-être un mec de 29 ou 30 ans »

Dans ce vaste projet de talent-show, Vairelles veut voir grand. « L’idéal serait un « prime » par semaine avec des petites quotidiennes mais on sera capable de s’adapter. Je me suis entouré des spécialistes qui ont travaillé pour « Star Academy » et « Popstars ». Cela dépendra des volontés de la chaîne. On espère une diffusion en juin 2021. »

L’ancien de l’OL souhaite donner un coup de main aux footballeurs passés hors des radars du monde professionnel. « J’ai vécu un rêve pendant mes vingt ans de footballeur pro. J’aurais pu passer à côté de tout ça si Olivier Rouyer ne m’avait pas tendu la main à Nancy. Depuis la fin de ma carrière, j’ai cette idée de redonner la chance qu’on m’a donnée. »

Avant d’ajouter: « Le vainqueur sera peut-être un mec de 29 ou 30 ans. J’espère que tous les autres se feront également voir et qu’ils auront la possibilité de rebondir. »