RC Lens : statut de cadre, avenir à la Varane… Les vérités de Jean-Philippe Gbamin

En conférence de presse, Jean-Philippe Gbamin a longuement disserté sur son cas personnel.

Jusqu’à présent interdit de parler aux médias par son coach, Jean-Philippe Gbamin (20 ans) a eu le droit à sa première conférence de presse au RC Lens il y a deux jours. « Peut-être que le coach me trouve maintenant un peu plus mature pour répondre aux questions des journalistes », a-t-il glissé en préambule d’une conférence de presse relayée par le site officiel des Sang et Or où il a longuement évoqué son cas personnel.

« Je suis juste un cadre sur le plan du jeu »

« J’ai vingt ans et cela fait deux ans que je joue régulièrement. Maintenant, si le coach me donne sa confiance et que je fais les choses pour… C’est à moi de rendre cette confiance sur le terrain. C’est ce que j’essaie de faire en ce moment. Il y a des périodes où je ne suis pas forcément bon mais je donne le maximum à chaque fois », ajoute Gbamin, qui ne se voit pourtant pas comme un cadre : « Sur le terrain, je montre, par mon jeu, par ma volonté de faire de mieux en mieux, que l’on peut compter sur moi. Peut-être que mes équipiers peuvent me prendre comme exemple mais je pense que des cadres, nous en avons déjà assez dans le vestiaire, avec les anciens et notre capitaine. Je suis juste un cadre sur le plan du jeu, sur le terrain. »

« Je ne me compare pas à Raphaël Varane »

Questionné sur son poste préféré, l’international Espoirs a exprimé une grosse préférence pour une utilisation axiale de ses qualités en milieu de terrain et en défense plutôt qu’un rôle de dépannage en latéral droit. Lancé sur l’inévitable comparaison avec Raphaël Varane, Gbamin a joué profil bas : « Je l’ai côtoyé : il n’a que deux ans de plus que moi. Maintenant, Varane, c’est Varane. Après, si j’arrive à faire ce qu’il a fait, ce serait très beau. Mais je ne me compare pas à lui. Quant à suivre le même chemin, l’avenir nous le dira. » L’avenir justement, Gbamin refuse de faire des plans sur la comète : « Pour l’instant, je suis à 100% au Racing. Je ne vais pas commencer à penser à un ailleurs…. Je suis ici, et je suis très bien ici. »