RC Lens : Teddy Chevalier promet des retrouvailles brûlantes à Bollaert
par Bastien Aubert

RC Lens : Teddy Chevalier promet des retrouvailles brûlantes à Bollaert

Teddy Chevalier, attaquant du Valenciennes FC, a fait dégoupiller le RC Lens lors du derby du Nord le 29 novembre au Hainaut (2-0). Il se sait attendu au retour à Bollaert.

Le RC Lens sera encore leader de Ligue 2 à la fin du week-end. Même sans jouer, les Sang et Or ont encore assez d’avance pour voir venir lors de la 20e journée, où ils se déplaceront à Guingamp le 12 janvier en match décalé. En attendant, Teddy Chevalier n’a pas oublié le RC Lens.

À l'origine du « pétage de plombs » des Lensois battus dans le derby au Hainaut (0-2, 29 novembre) et réduits à neuf contre onze à la pause, l'attaquant du VAFC avait longtemps tardé à tirer un corner, soumis au bombardement de projectiles des fans artésiens. « Je n'avais fait aucun geste déplacé ni provocation à leur encontre, souligne-t-il dans L’Équipe. Et j'ai pris des briquets, des boîtes de coca. Je suis gentil mais pas con. »

Leca a mordu Chevalier à l’oreille

Au sortir du match, sans jamais le nommer, Jean-Louis Leca l'avait affublé du surnom de « fou du village ». Les supporters valenciennois avaient ensuite déployé une banderole à sa gloire reprenant l'expression. L'équipe du VAFC s'en est emparée pour l'exposer dans son propre vestiaire et tourner l'incident en autodérision. « Je suis honnête et homme de parole, affirme Chevalier. Il m'a mordu l'oreille droite quand il est venu me parler. Il se permet de m'insulter. Quel surnom faut-il lui donner ? Ça a fait rire les gens. J'ai oublié. Je serai le premier à rentrer sur la pelouse de Bollaert-Delelis. » Le choc aura lieu le 21 avril en Artois. Il promet déjà des étincelles.