RC Lens : une figure du club n’épargne pas Martel

Malgré de réelles bonnes intentions pour sortir le RC Lens de la crise, la communication de Gervais Martel n’a pas toujours été très fluide cette saison. Jimmy Adjovi-Boco semble en tout cas le croire.

« Les critiques sont justifiées. Gervais Martel est aujourd’hui le dirigeant. Quand le club marche, on dit que le président est bon et quand le club marche moins bien et qu’il rencontre des problèmes comme ceux-là, il est normal que le dirigeant, le chef d’entreprise soit critiqué. C’est lui qui prend les décisions donc la responsabilité lui revient. C’est normal, a affirmé sur Foot+ l’ancien défenseur des Sang et Or entre 1991 et 1997. Néanmoins, c’est dur vu ce qu’il a fait pour son club car on connaît son amour et son investissement pour le Racing Club de Lens. Il y a mis son argent, son cœur, son temps et même sa santé. Donc c’est dur de le voir critiquer sur la scène publique comme ça mais c’est le propre de tous les dirigeants, quand ça ne va pas, c’est eux que l’on montre du doigt et cela quel que soit l’entreprise ».