RC Lens : Luc Dayan parle d’une offre « précise et ferme »

L’ancien président du RC Lens Luc Dayan en dit plus sur Grégory Maquet, candidat à la reprise du club.

Grégory Maquet, président du groupe Century 21 Benelux, a transmis une offre de rachat à l’actuel propriétaire du club Hafiz Mammadov, aux abonnés absents depuis plus d’un an. Un espoir d’autant plus grand que l’homme d’affaire belge paraît bien bien plus fiable que le patron du Baghlan Group. Pour le site MaLigue2, Luc Dayan, qui avait assuré l’intérim avant la prise de pouvoir de Mammadov, donne plus de détails sur le personnage, pas refroidi par les soucis du club artésien.

« Nous en avons parlé au début. A Lens, tout le monde a identifié le problème, lié notamment à la façon dont l’actionnaire majoritaire a disparu de la circulation. C’est perçu comme tel à l’extérieur. En même temps, le club suit sa trajectoire. Le contexte, à Lens, c’est celui-ci. A partir de là, Grégory Maquet s’intéressait à un club du Nord-Pas-de-Calais. Et Lens, en particulier, puisqu’il suit ce club depuis longtemps, insiste Dayan. Lorsqu’il a rencontré Gervais Martel, il lui a dit qu’il pouvait émettre une offre de principe. Mais peut-être qu’Hafiz Mammadov refusera. On connaît à peu près les conditions de reprises. En tout cas, le processus suivi est celui-là. L’offre, précise et ferme, a été remise ».