par julien.demets

VAFC : aucune marge pour le mercato

Alors que le VAFC doit dégraisser et vendre certains de ses meilleurs éléments (Gaëtan Bong, Nicolas Isimat-Mirin, Foued Kadir) pour équilibrer ses comptes et recruter, l'entraîneur Daniel Sanchez cherche des éléments susceptibles de compenser les départs de Renaud Cohade (Saint-Etienne) et de Carlos Sanchez (sans club) lors de la dernière intersaison.

Deux départs qui n'ont rien rapporté au club hennuyer puisque les deux joueurs ont quitté Valenciennes libres de tout contrat, faute d'accord portant sur des prolongations.

L'effectif nordiste - que réintègre l'attaquant Grégory Pujol après une année 2011-2012 en grande partie passée à l'infirmerie en raison d'une pubalgie tenace - ne devrait pas subir de bouleversement durant l'été, d'autant que la masse salariale est encadrée.

Pour l'instant, le mouvement le plus important du mercato estival valenciennois réside dans l'arrivée pour quatre saisons et pour 800 000 euros du défenseur Loris Néry, non retenu par Christophe Galtier à Saint-Etienne.

Les Verts avaient pourtant proposé une prolongation de contrat d'une saison à l'ancien international espoirs, laissé à la disposition de l'équipe réserve des Verts lors de la deuxième partie de saison 2011-2012.

Retrouvez également l'actualité de Valenciennes sur VAFC Power.