FC Nantes – LOSC (0-2) : Galtier révèle une franche explication avec Renato Sanches
Christophe GaltierCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
DISCUSSION

FC Nantes – LOSC (0-2) : Galtier révèle une franche explication avec Renato Sanches

Christophe Galtier, l'entraîneur du LOSC, a reconnu avoir un échange en toute franchise avec Renato Sanches concernant son utilisation.

Zapping But! Football Club LOSC : le parcours en Europa League des Dogues

C'est un joueur avec lequel Christophe Galtier semble avoir décidé de marcher sur des œufs. Renato Sanches, absent de longues semaines sur blessure, ne retrouve pas de régularité dans les titularisations pour le moment.

Un choix totalement assumé de la part de Christophe Galtier, reconnaissant que la perspective du match face à l'Ajax pesait notamment très lourd. « Par rapport à l'enchaînement des matchs. Il venait de jouer 70 minutes il y a quatre jours. C'est quelqu'un qui revient d'une longue absence, sa dernière titularisation était le 8 novembre à Brest. On doit avoir une gestion sur l'enchaînement des matchs. Sachant que contre l'Ajax, on n'aura que deux milieux disponibles, lui et Bouba Soumaré, donc on fait aussi en fonction de cela. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU LOSC

Renato Sanches ne se sent pas bien sur un côté

Mais plus globalement, quelques réglages semblent nécessaires sur la manière d'utiliser un Renato Sanches qui semble rechigner à évoluer sur le côté du milieu de terrain. « J'ai discuté assez longtemps hier avec Renato. On sait dans quel position il est le plus performant. Il peut aussi jouer sur un côté. Mais contre Dijon, il est entré sur le côté, pfff... c'était pas très heureux », a soufflé Galtier.

C'est donc au terme d'une franche explication qu'il semble convenu, pour le moment, que Renato Sanches se stabilisera dans l'axe, quitte à évoluer un peu plus haut que d'habitude. « J'ai eu une discussion assez franche avec lui, j'ai libéré un peu la parole. Je l'ai laissé s'exprimer. Il m'a dit qu'il préférait quand même entrer au milieu, quitte à être un peu plus haut pour conserver les deux milieux défensifs de base. Qu'il pouvait quand même apporter à la récupération et la projection. J'avais intégré ça dans l'échange que nous avons eu », a reconnu le coach lillois.