Gazélec Ajaccio - LOSC (1-3) : les TOPS et le FLOP des Dogues, qualifiés en 8es de Coupe de France
LOSCCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
ANALYSE

Gazélec Ajaccio - LOSC (1-3) : les TOPS et le FLOP des Dogues, qualifiés en 8es de Coupe de France

Sérieux, le LOSC s'est qualifié en 8es de finale de la coupe de France en venant à bout du Gazélec Ajaccio (1-3). Les Tops et le Flop de la rencontre !

Zapping But! Football Club LOSC : le palmarès complet des Dogues

TOPS 

Lille, les remplaçants font le job ! 

Pour ce 16ede finale de Coupe de France, Christophe Galtier avait fait le choix de reposer plusieurs cadres (Maignan, Fonte, Botman…). Les supersub ont été sérieux face à de valeureux Corses ! Des joueurs ont confirmé leur forme (Yazici), d’autres ont pu acquérir de l’expérience (Lihadji), quand certains ont pu retrouver du temps de jeu (Pied, Araujo). La Coupe de France a des bénéfices et le LOSC en a profité.   

Yazici, le monsieur coupe ! 

Étincelant en Ligue Europa, où il s’était signalé par deux triplés, le Turc a forcé le verrou adversaire. Sur un corner vicieux, il a contraint à un dégagement en catastrophe de Durimel… qui s’est fini dans sa propre cage ! Il a été de tous les bons coups du LOSC à la dernière passe ou devant les cages. Omniprésent, l’ex-élément de Trabzonspor confirme qu’il aime les matches couperets dans les différentes coupes.  

David ne s’arrête plus ! 

Double buteur face à l'OM, le Canadien est venu parachever le travail. Sorti du banc, il s'est montré efficace sur sa première action. Il a éliminé le gardien avant de finir de près. Le but pourrait être accordé à Lopy qui a poussé le ballon dans son but. Le buteur revient très en forme. 

FLOP

Araujo, Lihadji… du boulot à la finition !

En étant plus précis devant le but, le LOSC aurait pu s’offrir un match plus tranquille. Malheureusement, les offensifs des Dogues ont marqué peu de points dans cette soirée. Sur un terrain difficile, il y a eu peu de mouvements intéressants. Tour à tour, Araujo et Lihadji, idéalement lancés par Yazici, ont manqué la cible en face à face.