LOSC : Sanches, le Boxing day, Benzema Ballon d'Or... Gourvennec passe à confesse
Jocelyn Gourvennec (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

LOSC : Sanches, le Boxing day, Benzema Ballon d'Or... Gourvennec passe à confesse

Jocelyn Gourvennec a donné son point presse à deux jours du périlleux déplacement du LOSC à Clermont pour le compte de la 10e journée de Ligue 1 (17h).

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Christophe Galtier

Pas de bobos pour les internationaux

« On a eu douze internationaux mais tout va bien entre ceux qui ont fait les quinze jours avec nous et ceux qui sont rentrés de sélection. On va tout de même continuer à faire des vérifications avec le médical pour être sûr que tout le monde est bien. Jona (David) ne rentre que demain matin.

Les internationaux ne coupent jamais et ça c'est un problème. Timothy (Weah) et Jona (David) ont joué trois matchs sur la trêve, c'est énorme. Ceux qui restent là ont la chance de régénérer. Eux non. Est-ce qu'ils joueront samedi en l'absence de Burak Yilmaz (suspendu) ? Pour Timothy (Weah), on verra. On fera le point quand il reviendra. Il n'a pas eu un temps de jeu énorme mais il a disputé les trois matchs. Jona (David) a joué plus. On ne veut pas le mettre dans le rouge mais il est important pour l'équipe. On doit faire le point avec lui. »

Renato Sanches est apte

« Renato va bien. Il est resté avec nous, il a fait deux semaines avec le groupe et il a bien travaillé, comme tout le groupe qui est resté ici. C'est un joueur hors normes en tout point de vue. Il fait ce que peu de joueurs font (…) Mais l'an dernier, il n'a joué qu'un tier des matchs. A nous d'être attentif pour ne pas qu'il soit dans le rouge. Quand on a pas joué pendant un long moment, on ne peut pas jouer tout le temps 90 minutes et à 150%. Il a tellement d'énergie qu'il faut le freiner. Il faudra qu'il soit raisonnable. Il va jouer. Après, on va voir s'il va apporter dès le coup d'envoi ou plus tard. On verra, je n'ai rien planifié pour l'instant. » 

Sur le boxing day 2022-23

« Cela me rappellera les tournois en salle de la période de Noël quand on était jeunes. C'est toujours des "moments festifs" (sourire). Il y a une Coupe du Monde à cheval entre novembre et décembre 2022. Cela me paraît logique qu'il y a une période inhabituelle où les équipes vont jouer. Après il faut savoir si c'est des choix qui vont perdurer ? Là, ce serait plus problématique. Si c'est ponctuel, on le comprends et on joue le jeu. Pas de problème. Si ça devient structurel ou culturel comme en Angleterre, ce sera plus compliqué. On a moins de moyens et des effectifs plus réduits que les Anglais. On ne peut pas tenir une saison sans interruption avec nos effectifs. »

Sur Benzema potentiel Ballon d'Or

« Un seul joueur a gagné l'Euro et la Champions League, c'est Jorginho. Souvent, il faut gagner des titres pour remporter le Ballon d'Or. La France a gagné la Ligue des Nations. Karim Benzema est un joueur exceptionnel, parmi les meilleurs et ça ne date pas d'aujourd'hui. Ce qu'il a fait en Ligue des Nations, c'est niveau Ballon d'Or, il sait tout faire et fait tout très bien. C'est un exemple pour les jeunes. Il a l'étoffe pour gagner le Ballon d'Or. Et je serais très heureux pour lui si c'est le cas... Mais je ne vote pas, je précise. »

Pour résumer

Jocelyn Gourvennec a donné son point presse à deux jours du périlleux déplacement du LOSC à Clermont pour le compte de la 10e journée de Ligue 1 (17h). Il en a profité pour donner des nouvelles de l'infirmerie des Dogues.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert