LOSC : Galtier éloigne une menace qui pèse sur les Dogues avec une pensée pour Neymar (PSG)
Christophe Galtier (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

LOSC : Galtier éloigne une menace qui pèse sur les Dogues avec une pensée pour Neymar (PSG)

L'entraîneur du LOSC Christophe Galtier était en conférence de presse à deux jours de la réception du Stade Brestois lors de la 25e journée de L1 (17h).

Zapping But! Football Club LOSC : le calendrier complet de la saison 2020-2021

Christophe Galtier a débuté en faisant un point sur son groupe pour recevoir le Stade Brestois. « Burak Yilmaz ne sera pas opérationnel pour le match de Brest. On suit de près l'évolution, ça prend le temps que ça prend, un peu plus que prévu. Est-ce qu'il sera opérationnel pour jeudi ? On ne sait pas encore, le mollet est toujours compliqué. Sinon, tout le monde est opérationnel sauf Pizzuto toujours en quarantaine (positif au Covid) », a-t-il fait savoir en conférence de presse. 

 
VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU LOSC

Galtier se rappelle de l'aller à Brest...

L’entraîneur du LOSC se méfie du Stade Brestois, qui avait battu les Dogues à l’aller. « Brest a un jeu très offensif, avec un grand pouvoir dans ce secteur-là. Ils ont un vrai plan de jeu, direct. Ils nous ont mis en difficulté à l'aller, nous n'étions pas bien réveillé, a-t-il ironisé.  Brest reste sur de bonnes performances, nous aussi. Ce sera un match difficile pour les deux équipes. Mais il n'y a pas de sentiment de revanche. »

 

Les Lillois n'ont pas encore la tête à la Ligue Europa

S’il a confirmé avoir trouvé Xeka « très intéressant en défense centrale » et « compte toujours sur lui au milieu », Galtier a balayé d’un revers de main le fait ses joueurs soient déjà centrés sur la Ligue Europa jeudi prochain contre l’Ajax Amsterdam. « Il me semble que les joueurs n'ont pas la tête à la Ligue Europa, a-t-il évacué. La raison est simple : nous sommes premiers en Ligue 1 et donc pas dans une gestion de temps de jeu. On ne donne pas la priorité à une compétition. Ce serait peut-être différent si on était en milieu de tableau. Mais les joueurs se battent depuis des semaines pour être dans le wagon de tête. L'Ajax, c'est loin. On sera 4 à la bagarre en Ligue 1, les autres ne lâcheront rien. »

Le coach des Dogues a enfin eu un petit mot de réconfort pour Neymar, blessé aux adducteurs avec le PSG. « Je ne me réjouis jamais de la blessure d'un joueur, surtout d'une équipe qui va jouer une compétition européenne, a-t-il constaté. Il est important que la France prenne le maximum de points pour l'indice UEFA. Son absence est importante surtout par rapport à la Ligue des champions. En Ligue 1, même sans lui, la qualité du groupe est suffisante je pense. »