LOSC : Galtier valide le bilan après Montpellier mais déplore un petit couac
Christophe GaltierCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTION A CHAUD

LOSC : Galtier valide le bilan après Montpellier mais déplore un petit couac

Face aux médias, Christophe Galtier a fait le bilan du marathon réussi du LOSC entre novembre et décembre.

Zapping But! Football Club LOSC : le calendrier complet de la saison 2020-2021

Vainqueur dans les dernières minutes de son match à Montpellier (3-2), Christophe Galtier n'était pas peu fier de la performance de son LOSC.« Avoir 36 points après avoir joué nos matches européens, et une série de dix matches, ce n'est pas rien. Avoir autant de force mentale et de caractère pour aller chercher cette victoire est une grande fierté. J'ai été satisfait des joueurs qui sont entrés en jeu à la mi-temps et en seconde période. C'était un match un peu fou. On a marqué un but de plus que l'adversaire, ce n'est pas rien », a souligné le Marseillais.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

Après dix matches en un mois, les Dogues avaient besoin de couper

Christophe Galtier n'était pas franchement contrarié d'avoir vu l'OL le dépasser au goal-average (+20 contre +19) : « Les joueurs regardent le classement, regardent ce qu'il se passe autour d'eux et ils ont une réelle envie. Maintenant, on va couper et on va voir à la reprise ».

La sortie de Celik, le point noir

Habile gestionnaire d'effectif, Galtier a également justifié la sortie rapide de Benjamin André, proche du carton rouge en fin de première période : « C’est une faute légère. C’est une période du match où il y avait beaucoup de tension et de paroles. Je pense que M. Turpin a eu le bon réflexe de ne pas le sortir, il ne méritait pas un second carton jaune. Benjamin s’est ressaisi. Mais comme il est passé à la limite de la correctionnelle, je l’ai sorti à la mi-temps ». Pour autant, un point a quand même contrarié le coach des Dogues : la sortie sur blessure de son latéral droit Zeki Celik. Concernant le Turc, il n'a pas pu gérer, Jérémy Pied étant sur le flanc depuis de longues semaines...