LOSC : Gérard Lopez a le démon contre Olivier Létang
Gérard LopezCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ÉVICTION

LOSC : Gérard Lopez a le démon contre Olivier Létang

En lice pour le rachat des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez aurait encore du mal à digérer son départ de la présidence du LOSC en décembre dernier.

Zapping But! Football Club LOSC : le top 10 des joueurs les plus utilisés par Christophe Galtier

Gérard Lopez a les idées claires pour les Girondins de Bordeaux. Alors que le processus de vente est censé expirer aujourd’hui à 14 heures, L’Équipe fait savoir que l’ancien président du LOSC a confié, en privé, qu’il ne serait pas simple d’être prêt d’ici au 4 juillet, la date butoir du closing en raison des contraintes liées au passage du club devant la DNCG.

Sa réflexion intègre un élément important : même s’il a eu accès à la data room, il souhaite lancer son propre processus pour avoir la vision la plus nette possible de l’état du club. Pour gagner en crédibilité locale et présenter des capitaux propres et non pas un projet qui reposerait uniquement sur de la dette devant la DNCG, un possible rapprochement avec Pascal Rigo serait en cours. Si Lopez obtient un délai, la date limite du rachat du FCGB pourrait être repoussée au 21 juin.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

« Lopez reste amer sur son départ du LOSC »

En marge de ce dossier, ce même Lopez n’aurait toujours pas digéré son départ forcé du LOSC fin décembre. S’il aime le club nordiste et les valeurs qu’il colporte, l’intéressé en veut à ses successeurs de la manière dont il a été évincé de la présidence. 

« C’est un homme de challenges mais il reste amer sur son départ du LOSC qu’il garde profondément dans son cœur, assure un de ses anciens collaborateurs à Girondins4Ever. S’il vient à Bordeaux, il repartira avec les même ambitions, avec l’expérience en plus, ce qui est un avantage énorme pour le club des Girondins. Nous risquons de voir une belle réussite avec les côtés négatifs en moins puisqu’il a beaucoup appris. »

LOSC : Lopez ne digère pas

Évincé par le LOSC fin 2020, Gérard Lopez en garde encore un souvenir très amer.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert