Jocelyn Gourvennec
Jocelyn GourvennecCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INTERVIEW

LOSC : le constat sans concession de Gourvennec après le nul à Monaco

L'entraîneur du LOSC, Jocelyn Gourvennec, était très déçu par le match nul de son équipe hier soir à Monaco (2-2), où elle a pourtant mené 2-0. Il a pointé du doigt une lacune récurrente de ses troupes.

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Christophe Galtier

C'est avec un point très décevant que Lille est reparti de Monaco (2-2) hier soir. Les Dogues menaient pourtant 2-0 à Louis-II après dix minutes de jeu (doublé de Jonathan David) et ils étaient encore devant quand l'arbitre a expulsé Pavlovic à la 78e minute. Malgré ça, Ben Yedder a égalisé à la 83e. Forcément frustré et énervé, Jocelyn Gourvennec a appelé ses troupes à plus de réflexion dans les moments chauds.

"Ce soir, c'est une question de concentration. Il faut être plus intelligent. Avoir plus de maturité, moins ouvrir en fin de match, faire preuve de plus de malice. C'est de la lucidité. Elle nous coûte des points. La préparation du match a été très chaotique. On a récupéré des joueurs exténués (Yilmaz), fatigués (Weah, David, Gomes) ou blessés de sélection (Sanches). On a eu des forfaits à deux jours du match (Gudmundsson). Trois joueurs sont arrivés à 18h jeudi (Weah, Gomes, David) pour reprendre l'avion pour Nice. Ils ne se sont pas entraînés avec nous. Malade, Reinildo n'a pas pu jouer ce soir. Compte tenu de tous ces éléments, on a présenté quelque chose de très cohérent. Mais cela ne suffit pas alors qu'on aurait dû gagner. On doit pouvoir contrôler cette rencontre. On a des joueurs plus expérimentés même les plus jeunes qui ont des rencontres de championnat et de Coupes d'Europe. Je souhaite que cette maturité se traduise par plus de férocité pour maintenir un résultat."

Gourvennec voudrait des Dogues plus intelligents

L'entraîneur du LOSC, Jocelyn Gourvennec, a regretté que son équipe n'ait ramené qu'un point de Monaco (2-2) hier alors qu'elle menait 2-0 après dix minutes de jeu et se soit retrouvé à 11 contre 10 dans le dernier quart d'heure.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet