La joie lilloise après l'égalisation de Jonathan David...
La joie lilloise après l'égalisation de Jonathan David...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

LOSC : David le détonateur, André le patron... Les 3 héros du réveil des Dogues contre Troyes

Mené au score à la mi-temps, le LOSC parvient à enchaîner un deuxième succès de rang face à Troyes (2-1). Un match que les hommes de Jocelyn Gourvennec ont quand même eu du mal à maîtriser. Analyse.

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Christophe Galtier

Après avoir enclenché sa marche en avant à Rennes mercredi (2-1), Lille est parvenu à enchaîner face à Troyes malgré une prestation laborieuse. Les hommes de Jocelyn Gourvennec affichaient pourtant un gros retard à l'allumage et s'étaient même faits punir sur une reprise sublime de Tristan Dingomé (6e).

Jonathan David encore décisif

Ménagé au coup d'envoi, le Canadien est rentré dès le début de la deuxième période à la place de Xeka pour un passage en 4-4-2... Et il a marqué son 11e but en 17 journées de Ligue 1 sur l'un de ses tout premiers ballons. Comme le note l'excellent compte Twitter Stats du Foot, seul Moussa Sow (13 buts lors de la saison 2010-11) avait réalisé une telle entame de saison au 21e siècle pour les Dogues. L'ancien joueur de la Gantoise a également poussé le capitaine troyen Giraudon à la faute pour donner la victoire aux Dogues.

Benjamin André, 100e rugissante

Arrivé il y a deux ans et demi en provenance de Rennes, Benjamin André fêtait déjà son 100e match sous les couleurs des Dogues. Le milieu de terrain l'a signé avec une passe décisive pour l'égalisation et a également ouvert sur le deuxième but lillois. Costaud.

Ivo Grbic solide dans les buts

Après avoir galéré en début de saison à remplacer l'excellent Mike Maignan, le Croate monte vraiment en régime dans les buts nordistes. S'il ne peut rien sur le coup de canon de Dingomé, le joueur prêté par l'Atletico Madrid est l'auteur d'un arrêt sublime au sol devant Kouamé (60e) et de nombreuses sorties rassurantes.

Le plan de Gourvennec a fait pschittt...

Face à Troyes, Jocelyn Gourvennec a démarré en 4-3-3 pour faire face au 3-4-3 très offensif de Laurent Batlles et des Aubois. Un pari perdu puisque les Dogues ont pris les courants d'air en début de match. Ce n'est qu'en fin de première période puis au changement de tactique que les Champions de France ont repris l'ascendant sur le match... pour finalement le retourner à l'entrée de Jonathan David en deuxième période.

Renato décline, Yilmaz toujours pas rassurant

S'il montait en puissance sur les derniers matchs, Renato Sanches a eu beaucoup de mal à enchaîner à son niveau face à l'ESTAC. Auteur d'un premier acte timide, le Portugais est quand même monté en régime au fil des minutes. En revanche, la prestation de Burak Yilmaz ne rassure pas davantage sur l'état de forme du Kral qui a souvent mal joué les coups en contre-attaque et envoyé des frappes timides.

Lille 2-1 Troyes, l'analyse

Après avoir enclenché sa marche en avant à Rennes mercredi (2-1), Lille est parvenu à enchaîner face à Troyes malgré une prestation laborieuse. Les hommes de Jocelyn Gourvennec affichaient pourtant un gros retard à l'allumage et s'étaient même faits punir sur une reprise sublime de Tristan Dingomé (6e).