Yilmaz face à Chelsea
Yilmaz face à ChelseaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
FIN DE PARCOURS

LOSC : les Dogues sortent la tête haute de la Champions League

Battu 2-0 à l'aller, le LOSC n'a pas su renverser Chelsea, qui se qualifie donc pour les quarts de finale de la Champions League. Mais les Dogues peuvent être fiers de leur parcours.

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la saison 2020-2021 de Burak Yilmaz

Ce soir, dans les vestiaires de Pierre-Mauroy, Jocelyn Gourvennec et ses joueurs pourront regretter ce moment d'égarement dans les arrêts de jeu de la première période. Car ils s'apprêtaient à retourner aux vestiaires avec un avantage d'un but, fruit du pénalty transformé par Burak Yilmaz à la 38e, et surtout la sensation que l'exploit était possible face à un Chelsea bien secoué. Les Blues traversent une mauvaise passe à cause de la situation de leur propriétaire, Roman Abramovitch, mais s'ils ont déjoué ce soir lors des 45 premières minutes, c'est surtout à cause de Lille !

Un avenir prometteur

Mais au final, Pulisic a égalisé et même si les champions de France ont continué à pousser après le repos, ils n'ont pas forcé le destin, parfois à cause d'un manque de chance (poteau de Xeka à la 63e). Et c'est finalement Chelsea qui s'est imposé grâce à un but de César Azpilicueta (71e). Mais cette aventure en Champions League leur laissera un goût beaucoup moins amer qu'au PSG, autre club français ayant atteint le tour de poules. Eux sont sortis brillamment leaders d'une poule homogène (Red Bull Salzbourg, Wolfsburg, Séville) et eux n'ont pas déçu lors de ce 8e de finale.

On leur prédisait le pire après le départ de Christophe Galtier à l'intersaison mais, finalement, Jocelyn Gourvennec a prouvé qu'il a les épaules pour mener cet effectif ambitieux. Et répondre aux attentes d'un club champion de France en titre. Le LOSC possède une ossature solide. Il va devoir vendre cet été pour équilibrer les comptes mais il sait que ses lendemains ne s'annoncent pas moroses. C'est déjà une belle victoire à défaut d'une qualification inespérée.

Lille peut avoir des regrets... mais aussi être fier !

Ce soir, le LOSC avait les moyens de réaliser l'exploit face à Chelsea en 8es de finale de la Champions League. Les Dogues avaient ouvert le score et bousculaient sérieusement les champions du monde. Mais s'ils n'y sont pas parvenus, ils peuvent tout de même être fiers de leur parcours.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.