Burak Yilmaz et Jonathan David
Burak Yilmaz et Jonathan DavidCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CASSE-TÊTE

LOSC : Ménès cible 2 problèmes en attaque pour Gourvennec

Le match nul du LOSC contre le SCO d'Angers (1-1) a confirmé que les champions de France étaient branchés sur courant alternatif cette saison. Et que les héros d'hier ne sont plus ceux d'aujourd'hui.

Zapping But! Football Club LOSC : la muraille Mike Maignan en chiffres

Champion de la constance la saison passée, le LOSC vit sur des montagnes russes cette saison. Capables de remporter le Trophée des champions contre le PSG, de battre l'OM à domicile ou d'aller gagner à Séville, les Dogues peuvent aussi en prendre quatre à Pierre-Mauroy face à Nice ou être tenus en échec par le SCO d'Angers (1-1) comme hier. Pour Pierre Ménès, les problèmes sont nombreux pour Jocelyn Gourvennec mais il y en a tout particulièrement deux en attaque.

"Samedi après-midi, Lille a encore failli, à domicile contre Angers, a-t-il écrit sur son site. Les Nordistes avaient pourtant ouvert le score par Djalo, mais Ounahi a égalisé en fin de match pour le SCO. C’est devenu compliqué pour le LOSC quand David est sorti, cela a tout de suite manqué de poids devant puisque Yilmaz n’est plus que l’ombre du joueur exceptionnel qu’il a été la saison dernière. Et en plus, j’ai l’impression qu’en ce moment, son caractère impétueux dérange plus qu’il n’arrange."

Yilmaz, plus un problème qu'autre chose pour le LOSC ?

Pour Pierre Ménès, Burak Yilmaz est passé du statut de héros du LOSC à celui de problème en l'espace de quelques mois. L'attaquant turc au caractère bien trempé vit mal les résultats plus que moyens de cette première partie de saison.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet