par Benjamin Danet
AILLEURS

LOSC - Mercato : un Lillois supplie Létang de le laisser partir

L'information a été donnée par nos confrères de la Voix du Nord : le milieu de terrain du LOSC, Cheikh Niasse, a récemment envoyé une lettre courrier à la direction du club pour demander son départ au mercato d’hiver. En cause, son faible temps de jeu.

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la saison 2020-2021 de Burak Yilmaz

Cela arrive parfois dans les clubs. Qui ne donnent pas nécessairement leur chance à des joueurs formés à la maison. C'est le cas du milieu de terrain du LOSC, Cheikh Niasse (21 ans), ancien capitaine des U17 et des U19, qui ne parvient pas à obtenir du temps de jeu au sein de l'équipe première. Cette saison ? Cinq petites minutes en fin de match face à Reims (2-1), à la fin du mois de septembre, sous les ordres de Jocelyn Gourvennec.

Comme nous l'apprend le quotidien régional, La Voix du Nord, Niasse a donc décidé d'écrire au président Olivier Létang en lui demandant d'être libéré. Histoire de pouvoir montrer, mais loin de Lille, ce qu'il vaut. Un courrier publié dans les colonnes du quotidien.

"Avec beaucoup d’amertume, je viens par ce courrier pour solliciter mon départ de mon club formateur. Je n’ai aucun avenir au LOSC et aucune perspective pour moi ne se dessine dans votre projet auquel je souhaite le plus grand succès. Je respecte toutes vos décisions sportives me concernant, certainement motivées par l’insuffisance de mes qualités. Peut-être que le staff technique estime que je ne suis pas encore prêt, ce que je peux également comprendre. Cependant après une longue réflexion sur ma situation sportive, je vous supplie de donner une suite à tout transfert me concernant au prochain mercato de janvier 2022. Je vous demande officiellement de quitter le club."

Pour résumer

L'information a été donnée par nos confrères de la Voix du Nord : le milieu de terrain du LOSC, Cheikh Niasse, a récemment envoyé une lettre courrier à la direction du club pour demander son départ au mercato d’hiver. En cause, son faible temps de jeu.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet