LOSC : millions, investissements, dette, pourquoi ça s'est bien passé à la DNCG
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
Gendarme financier

LOSC : millions, investissements, dette, pourquoi ça s'est bien passé à la DNCG

Hier lundi, le LOSC est une nouvelle fois passé devant le gendarme financier de notre football, la Direction Nationale du Contrôle et de Gestion. Il fallait rassurer, c'est réussi.

Zapping But! Football Club LOSC : la saison 2020-2021 des Dogues en chiffres

C'était dans les 15 premiers jours de décembre et cela avait fait grand bruit. Le LOSC changeait de direction, Gérard Lopez s'en allait, Olivier Létang prenait les rênes et Callisto Sporting SARL, filiale du fonds d'investissement luxembourgeois Merlyn Partners, devenait l'actionnaire de référence du club.

Face aux dettes, et aux interrogations, on savait, via le président Létang, que de l'argent frais allait être injecté dès cet hiver. Notamment pour permettre au groupe de Christophe Galtier de maintenir ses ambitions en Ligue 1. On sait, par l'intermédiaire de l'Equipe, que les nouveaux dirigeants lillois ont assuré face à la DNCG, le gendarme financier, avoir injecté 40 millions d'euros au cours des derniers jours.

Ils ont également assuré que l'endettement allait être réduit.