LOSC - Nice (0-4) : Ce qu'il faut retenir du retour de Galtier
Christophe GaltierCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Crouzet
ANALYSE

LOSC - Nice (0-4) : Ce qu'il faut retenir du retour de Galtier

Du rêve au cauchemar Galtier. Ce Samedi pour son retour dans son ancien stade, Christophe Galtier, remercié par ses anciens supporters, a humilié le LOSC.

Zapping But! Football Club LOSC : la muraille Mike Maignan en chiffres

Bon choix tactiques

C’est une leçon de football qu’a donné Christophe Galtier à ses anciens joueurs. Face à une équipe qu’il connait bien, le nouvel entraineur de Nice a sorti de son chapeau un système qu’il utilisait déjà avec le club champion de France, le 4-4-2. Après avoir démarré en trombe cette rencontre avec 2 buts dès les 5 première minutes, les Niçois ont ensuite géré laissant la possession à des Lillois trop peu inspirés, Dante étant impérial pour son retour aux cotés de Jean-Clair Todibo sans oublier un Melvin Bard très intéressant défensivement comme offensivement pour sa première titularisation.

Une attaque de feu

Kasper Dolberg auteur d’un doublé confirme après son bel Euro. Toujours bien placé il a été chirurgical pour mettre le moindre ballon qui traîne au fond. Et pour cause, Amine Gouiri en feu a fait très très mal à la défense Lilloise, envoutant par ces dribbles un Celik complètement dépassé. Les autres recrues, Rosario, Kluivert, Lemina ont été portée vers l’offensive et se sont montrées très prometteuses. 

Alors que Galtier ne s’était jamais imposé en tant que visiteur au LOSC (avec Saint-Etienne donc) l’entraineur niçois est venu mettre une gifle a ses anciens joueurs et montrer que son Gym serait un candidat sérieux aux premiers rôles cette saison tandis que Jocelyn Gourvennec risque d’être pointé du doigt pour ses choix tactiques douteux avec le repositionnement de Yazici en 6 notamment. 

LOSC - Nice (0-4) : Analyse

Pour son retour à Pierre Mauroy Christophe Galtier a donné une leçon de football à ses anciens joueurs. Avec des Aiglons en feu d’entrée de match emmené par un Amine Gouiri bien inspiré, les Niçois ont dominé les lillois sur le score de 4-0. Retour fracassant pour Galtier.