Renato Sanches (LOSC)
Renato Sanches (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SECRET DÉFENSE

LOSC, OGC Nice : Galtier dévoile un problème ahurissant avec Renato Sanches

Ancien entraîneur du LOSC aujourd’hui à l’OGC Nice, Christophe Galtier reconnaît que Renato Sanches doit gérer des problèmes personnels avant d’envisager un futur plus radieux.

Zapping But! Football Club LOSC : le palmarès complet des Dogues

Renato Sanches (24 ans) débutera-t-il demain face au Séville FC (21h) son premier match de Ligue des champions de la saison avec le LOSC ? Selon L’Équipe, la question n’était pas encore tranchée hier alors que le Golden boy 2016 a fait son retour dans le onze titulaire, samedi, lors du non-match de son équipe à Clermont (0-1).

Le milieu relayeur des Dogues, qui a subi une arthroscopie au genou droit mi-août, a déjà manqué sept rencontres de L1 cette saison et ne vit pas bien le fait que son staff veuille le ménager pour éviter une éventuelle rechute. La saison passée, Sanches a ainsi raté 59 % des matches, toutes compétitions confondues, avec seulement 18 titularisations en 49 rencontres ! Trop peu pour un joueur émargeant à plus de 330 000 euros brut mensuels hors primes. L’intéressé le sait mais il doit gérer un problème de taille avec lui-même.

« Quand il est arrivé du Bayern, il avait une revanche à prendre et il voulait tout jouer. On parlait mais il n’écoutait pas. C’était l’objet de longues discussions avec Luis Campos. C’est pour ça qu’au départ, je l’ai fait évoluer sur un côté, se souvient Christophe Galtier. Je n’ai jamais eu les vraies raisons de ses blessures. Elles ne sont pas liées à une surcharge de travail, à l’accumulation de temps de jeu, au poids ou à l’hygiène de vie. C’est un athlète qui a une bonne alimentation, qui aime s’entraîner et est sérieux. Mais il se tend dès que l’on évoque le fait qu’il soit titulaire ou remplaçant. Ce n’est pas du stress. Plutôt de la contrariété. Il n’a jamais eu de grosses lésions sur des fins de courses, des tacles, des changements de rythme ou de direction. Mais des petits bobos sur des contrôles ou des exercices de conservation. Il aurait intérêt à consulter quelqu’un qui lui permette de se détendre. Quitte à faire un gros travail sur lui-même. »

Pour résumer

Ancien entraîneur du LOSC aujourd’hui à l’OGC Nice, Christophe Galtier reconnaît que Renato Sanches (24 ans) doit gérer des problèmes personnels avant d’envisager un futur plus radieux. Le milieu portugais est sujet au stress.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert