LOSC, OM : harcèlement, sabotage, Campos, Marcelo Bielsa est passé à confesse
par Benjamin Danet

LOSC, OM : harcèlement, sabotage, Campos, Marcelo Bielsa est passé à confesse

Marcelo Bielsa, l'ancien entraîneur de l'OM et du LOSC, retrouvait aujourd'hui les dirigeants lillois devant le tribunal des Prud'hommes de Lille. Il a pris la parole et défendu ses droits.

Zapping But! Football Club LOSC : la saison 2020-2021 des Dogues en chiffres

Comme on vous le disait hier sur notre site, Marcelo Bielsa, l'ancien entraîneur de l'OM, puis du LOSC, n'avait pas effectué le déplacement au tribunal des Prud'hommes de Lille. Coronavirus oblige, El Loco s'est exprimé en visioconférence et en espagnol durant près d'une heure. Et, visiblement, lui qui réclame au club lillois pas loin de 19 millions d'euros avait des choses à dire. Propos retranscrits par le quotidien l'Equipe.

"J'aurais préféré ne pas parler publiquement, mais je crois qu'il y a certaines situations qu'il est intéressant que j'explique. Ce que je veux expliquer, c'est le harcèlement que j'ai subi lors des mois de septembre et octobre avant mon licenciement afin de me déstabiliser pour me pousser à la démission, saboter ma gestion et faire obstacle à mon travail, dégradant mon autorité."

Avant de rajouter au sujet de Luis Campos et de Marc Ingla, qui travaillaient à ses côtés au LOSC : "Campos n'a jamais voulu m'aider. C'était impossible de parler de football avec Campos, il ne parlait que de la partie commerciale, les agents de joueurs, les prix, les pourcentages, les commissions... ça ne l'intéressait pas de parler de football." Verdict du tribunal, le 2 juillet prochain.