LOSC : blessures, tests PCR ratés... les latéraux de Galtier touchés par la poisse
Christophe GaltierCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
SELECTIONS

LOSC : blessures, tests PCR ratés... les latéraux de Galtier touchés par la poisse

Que ce soit Zeki Celik, Domagoj Bradaric ou Reinildo, les latéraux du LOSC ont connu un début de rassemblement international chaotique.

En cette semaine internationale, il ne faisait pas bon d'être latéral au LOSC et appelé sous les drapeaux. En effet, ni Reinildo ni Domagoj Bradaric ni Zeki Celik n'ont vécu une bonne semaine internationale. Tour d'horizons.

Bradaric privé à la dernière minute de sa deuxième titularisation en sélection...

Concernant le jeune croate, il n'a pas joué face à la Turquie. Alors qu'il devait être titulaire sur ce match amical (3-3 score final), Bradaric a été lâché par son physique. « Domagoj Bradaric a ressenti un problème musculaire lors de la dernière séance d’entraînement (…) Bradaric a eu de légères difficultés, ce n’est pas grand-chose. Le plan était qu’il débute la rencontre mais nous n’avons pas voulu prendre de risques », a expliqué son sélectionneur Zlatko Dalic.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

Reinildo victime d'une mésaventure avec ses tests PCR

Mais l'histoire la plus improbable nous vient du Mozambique où Reinildo est passé par tous les états face au Cameroun (défaite 4-1). D'abord annoncé titulaire puis sorti de la feuille de match, le latéral des Dogues a finalement été ajouté sur le banc avant de finalement rentrer pour la demi-heure de jeu et faire une passe décisive. Reinildo a été victime d'un retard au niveau de ses tests Covid-19... dont le résultat n'est tombé qu'un quart d'heures après le coup d'envoi. Sa simple présence sur le banc, dans l'attente des résultats, a donné lieu à d'âpres négociations avec le commissaire de la Confédération Africaine de Football.

Zeki Celik, la pire nouvelle de la semaine

Mais si les gauchers lillois ont connu quelques galères, le pire est sans doute à venir dans l'attente (fébrile) du diagnostic concernant Zeki Celik. D'abord ménagé face à la Croatie en amical en milieu de semaine, l'international turc est sorti sur blessure contre la Russie, touché à la cheville. Selon son sélectionneur Senol Gunes, c'est potentiellement sérieux : « La blessure de Zeki Çelik semble être grave. Elle deviendra claire demain et après-demain. Je n’espère rien de négatif ». Du côté de Christophe Galtier, on sent déjà monter l'angoisse...