LOSC : Pierre Ménès a plusieurs explications au coup d’arrêt lillois
Boubakary Soumaré (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
STOP

LOSC : Pierre Ménès a plusieurs explications au coup d’arrêt lillois

Pierre Ménès est revenu en longueur sur la première défaite du LOSC cette saison encaissée à Brest dimanche lors de la 10e journée de L1 (2-3).

Le retour sur terre a été brutal pour le LOSC. Faciles vainqueurs de l'AC Milan (0-3), à San Siro en Ligue Europa ce jeudi, les Dogues ont été battus sur la pelouse du Stade Brestois (3-2). Une première en Ligue 1 cette saison qui ne doit pas être analysée sous l’angle d’un calendrier démesuré. Christophe Galtier a été très clair sur le sujet après la rencontre pour éviter toute polémique inutile. « J’interdis tout le monde se de réfugier derrière l’enchaînement des matchs. On doit être capable d’enchaîner. Autrement il ne faut pas être dans un club européen », a fait savoir l’entraîneur du LOSC sur les ondes de RTL.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU LOSC

Une entame ratée du LOSC... mais pas seulement

Pierre Ménès, lui, alerte sur ce risque depuis quelques semaines déjà mais ne s’en est pas servi pour expliquer le revers des Dogues dans le Finistère. L’entame catastrophique lilloise a suffi. « Ce dimanche a commencé par une grosse surprise, avec la première défaite du LOSC cette saison, qu’on n’attendait pas chez une équipe de Brest certes séduisante dans le jeu mais en difficulté depuis quelques matchs, a analysé le consultant de Canal+ sur son blog. Seulement, les Lillois n’y étaient pas du tout en première période, ni physiquement ni mentalement et ils ont encaissé trois buts comme à la parade. »

Le trublion du PSF ne s’est pas arrêté là pour expliquer la défaite du LOSC. « Je les ai aussi trouvés très nerveux, réclamant systématiquement des mains inexistantes, a-t-il ajouté. Les hommes de Galtier ont pourtant réussi à réduire le score juste avant le repos grâce à un penalty de Yilmaz et on se disait qu’ils avaient les moyens de revenir. Ils auraient pu. Yilmaz a signé un doublé sur une frappe contrée et a trouvé le poteau en fin de match. Mais les Brestois ont défendu courageusement et ont mérité leur victoire. »