Burak Yilmaz (LOSC)
Burak Yilmaz (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

LOSC : Pierre Ménès voit un dernier motif d’espoir pour les Dogues en C1

Pierre Ménès a livré son analyse du match nul concédé par le LOSC mercredi contre le FC Séville lors de la 3e journée de Ligue des champions (0-0) et voit encore un rayon de soleil pour les Dogues.

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Christophe Galtier

Le LOSC n’y arrive pas. Après trois matches disputés cette saison en Ligue des champions, les hommes de Jocelyn Gourvennec n’ont toujours pas décroché la moindre victoire. Hier, ces derniers ont buté devant le FC Séville, qu’on a pourtant connu plus tranchant (0-0).

« On ne s’est pas franchement régalé au stade Pierre-Mauroy, a résumé Pierre Ménès sur son blog. De vaincu il n’y a pas eu et de vainqueur non plus avec un triste 0-0 où le maître-mot de la soirée fut l’imprécision offensive, tant côté lillois que côté sévillan. Quand tu ne veux pas te donner la peine de pousser tes actions, tu en arrives à ce rendu finalement très triste et je vous avoue que j’ai eu du mal à rester éveillé jusqu’au bout de la partie. »

L’ancien journaliste de Canal+ pense néanmoins que le LOSC a un tout dernier espoir en coupe d’Europe. « Les Nordistes ont deux points en trois matchs, c’est mieux que lors de leur dernière phase de poule lors de laquelle ils n’en avaient pris qu’un seul en six matchs, a-t-il ajouté. Si on veut se montrer optimiste, on peut se dire que Lille n’est pas encore mort dans ce groupe serré et que la troisième place pour l’Europa ligue est encore abordable. Mais il va falloir montrer autre chose, trouver d’autres ressources et surtout marquer plus de buts. »

Pour résumer

Pierre Ménès a livré son analyse du match nul concédé par le LOSC mercredi contre le FC Séville lors de la 3e journée de Ligue des champions. L’intéressé n’est pas tendre avec les Dogues mais voit un dernier espoir en C1.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert