LOSC : Reims, son côté secret, le PSG… Olivier Létang décrit par un proche
Olivier LétangCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCRYPTAGE

LOSC : Reims, son côté secret, le PSG… Olivier Létang décrit par un proche

Ce dimanche, le LOSC accueille le Stade de Reims. Pour le nouveau président des Dogues, Olivier Létang se sera l'occasion de croiser son grand ami Didier Perrin, co-actionnaire majoritaire des Champenois.

Zapping But! Football Club LOSC : le parcours en Europa League des Dogues

Personnage plutôt secret, qui n'aime rien tant que garder un jardin secret, Olivier Létang ne se confie pas aux médias sur sa vie privée ou son parcours. Ce sont donc les autres qui parlent le mieux du nouveau président du LOSC. Et justement, ce dimanche, l'un de ses proches va croiser sa route. Co-actionnaire du Stade de Reims, Didier Perrin connaît en effet Létang depuis plus de trente ans. Comme il l'a expliqué à L'Union, il est suffisamment proche de lui pour avoir passé les fêtes à ses côtés… mais pas suffisamment pour avoir appris en exclusivité qu'il allait rebondir à Lille !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

Le Stade de Reims, son club de cœur

"Après sa carrière de jouer, il avait les compétences pour devenir dirigeant, c'était une évolution naturelle. C'est quelqu'un de discret, mais de très exigeant envers lui-même et envers les autres. L'un des moments les plus forts de notre collaboration restera notre rendez-vous à Paris pour faire signer Luis Fernandez en 2009. Malgré sa venue, on n'a pas réussi à éviter la relégation en National. Je me souviens qu'Olivier a été très inquiet au moment de nous annoncer son départ pour le PSG en 2012. Il était mal à l'aise, excessivement peiné de quitter son club de cœur. J'ai été un peu surpris, mais je l'ai compris, une offre du PSG ne se refuse pas."

"Les liens se sont renforcés au fil du temps, on est toujours restés en contact, en excellents termes, même si Olivier demeure parfois mystérieux. J'ai ainsi été surpris de sa nomination à Lille. J'étais au courant qu'il allait reprendre un club, mais il ne m'avait pas dit lequel, par confidentialité. Aujourd'hui, il a acquis une reconnaissance sur le plan international. Le nouveau propriétaire des Dogues n'aura pas à regretter son choix, car il est charismatique."