LOSC, OM - Mercato : Luis Campos a laissé un gros cadeau à Galtier en vue du titre
Burak Yilmaz, ici avec Jonathan David
par Laurent HESS
LEADER

LOSC, OM - Mercato : Luis Campos a laissé un gros cadeau à Galtier en vue du titre

En conférence de presse, Christophe Galtier a dit une fois de plus à quel point Burak Yilmaz était une super pioche pour le LOSC...

Zapping But! Football Club LOSC : la muraille Mike Maignan en chiffres

Avec son doublé renversant à Lyon (3-2) le week-end dernier, Burak Yilmaz a permis au LOSC de conserver la tête de la L1 et d'écarter un prétendant au titre. Avant de recevoir Nice, Christophe Galtier a évoqué l'appoort du Turc devant les médias. «Avec Luis (Campos), on était déçus de perdre Loïc (Rémy), a expliqué le coach des Dogues. On s'est demandé qui allait pouvoir remplacer Loïc. Quand Luis m'a présenté Burak, j'ai validé rapidement, à 100%. Ensuite, il fallait tout mettre en place. C'était la première fois que Burak jouait dans un autre championnat européen. Il fallait trouver des automatismes, gérer les charges de travail. La seule chose qu'on savait est qu'il s'intégrerait parfaitement dans le 4-4-2 mis en place à mon arrivée à Lille».

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU LOSC

André : « Burak, sur le terrain, il se transforme »

Mais c'est aussi hors du terrain que Burak Yilmaz apporte un pluys au LOSC depuis son arrivée, avec son refus de la défaite... «  Il y a du charisme, soutient Galtier. Il montre qu'il est très heureux dans les victoires. Mais il montre une colère incroyable dans la contre-performance, individuelle ou collective, par rapport à Benjamin (André), qui est plus mesuré. Burak est lui dans les extrêmes. Mais c'est aussi une bonne chose. Qu'on mette une telle énergie dans les victoires, pour un but, c'est très bon pour nos joueurs. Mais montrer la haine de la contre-performance, c'est aussi bon pour nos jeunes».

Ce qu'a confirmé Benjamin André, lui aussi présent lors de cette conférence de presse. «José (Fonte) et moi on parle beaucoup. C'est une question de personnalité. Burak, sur le terrain, il se transforme. Il est très discret dans la vie, posé. Sur le terrain, c'est un caractère fort. Dans ses gestes, ses duels, ses courses, ses buts, on voit ce caractère. Quand on a quelqu'un comme ça devant, qui se bat tout le temps, ça tire tout le monde dans le même sens».