Équipe de France, Médias : Bixente Lizarazu fatal à Christian Jeanpierre

Christian Jeanpierre, 50 ans, a très probablement commenté mardi soir son dernier match des Bleus sur TF1. 

Si La Une a démenti l’information de L’Équipe selon laquelle Grégoire Margotton commenterait l’Euro sur TF1 et les matchs des Bleus que diffusera la chaîne, il s’agit d’un message de pure forme, pour raisons juridiques, et parce que l’information est sortie trop tôt. Margotton est en effet encore lié par contrat à la chaîne cryptée, et Jeanpierre est représentant syndical au conseil d’administration de TF1, ce qui ne facilite pas l’annonce de sa mise à l’écart. Celui-ci ne perdrait pas forcément la présentation de Téléfoot et pourrait commenter quelques matchs de l’Euro, hors équipe de France.

Le duo Lizarazu – Jeanpierre aurait été fatal

En coulisses, l’histoire semble rocambolesque. S’il bénéficiait du soutien total de l’ex-PDG de la chaîne, Nonce Paolini, ce n’était plus le cas depuis l’arrivée de Gilles Pélisson, devenu patron de TF1 en février 2016 et qui est lyonnais… comme Margotton. La Une avait déjà mis fin, en 2014, au rôle de consultant d’Arsène Wenger. Avec Bixente Lizarazu, l’autre consultant maison des matchs des Bleus, la complicité a toujours été moins évidente à l’antenne. Le quotidien Aujourd’hui en France assure même que le manque de liant du duo a poussé TF1 à recruter ce même Margotton. Quid aussi de Lizarazu ? Il ne serait pas menacé. Sous contrat jusqu’à la fin de l’Euro, le champion du monde devrait même poursuivre l’aventure. Didier Deschamps, de son côté, n’aurait pas apprécié en privé la manière dont TF1, partenaire historique des Bleus, se prépare à évincer ce dernier à deux mois de l’Euro.

Deschamps n’a pas apprécié cette éviction

A la fin du match contre la Russie, le sélectionneur des Bleus s’est adressé aux journalistes : « Je voudrais remercier Christian Jeanpierre pour toute sa passion pendant des années pour les Bleus. Bonne route. » Concernant le principal intéressé, Christian Jeanpierre, L’Équipe affirme qu’il a été reçu par ses dirigeants la semaine dernière. On lui a signifié qu’il ne commenterait pas les matches de l’équipe de France à l’Euro. Pour son avenir, rien n’est encore acté. Le dossier est désormais dans les mains de son avocat. Son « palmarès » (4 Coupes du monde de foot [2002, 2006, 2010 et 2014], 4 Coupes du monde de rugby [1999, 2007, 2011 et 2015] ainsi que 3 Euros de foot [2004, 2008, 2012] suivies pour TF1) pèsera-t-il dans les négociations futures ?