Téji Savanier
Téji SavanierCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MELTING-CLUBS

Savanier philosophe après sa Panenka ratée, Guy Roux donne des conseils à un club de L1, un joueur de Brest prêt à accueillir des Ukrainiens

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

Téji Savanier (Montpellier) s'attend à des moqueries après sa Panenka ratée

Le meneur de jeu de Montpellier Téji Savanier a raté un pénalty hier contre Nice (0-0) en première période. Il a voulu tenter une Panenka mais le gardien des Aiglons n'est pas tombé dans le panneau et a arrêté le tir avec sérénité. "Quand c'est raté, ça fait rire tout le monde, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. C'est sûr que j'étais énervé contre moi-même", a-t-il commenté en conférence de presse.

Guy Roux donne des conseils à Gérald Baticle (Angers)

Match de la peur pour le SCO, qui reste sur six défaites de rang et accueille Reims cet après-midi. Le légendaire Guy Roux a donné quelques conseils à Gérald Baticle, qu'il a entraîné à l'AJ Auxerre dans les années 90. Pour lui, un changement de tactique est une solution mais, surtout, il faut resserrer les boulons au quotidien, ne plus accorder un seul passe-droit. Et peut-être négocier une prime conséquente dès à présent avec les joueurs en vue du maintien.

Marco Bizot (Brest) prêt à accueillir des réfugiés

L'Equipe consacre un article à l'atypique gardien de but du Stade Brestois Marco Bizot, qui s'apprête à défier l'OM en fin de journée. Le Néerlandais a notamment réfléchi avec sa femme à la possibilité d'accueillir des réfugiés ukrainiens. Il l'avait déjà fait il y a quelques années avec un Erythréen, une expérience incroyable selon lui. A Brest, après des débuts difficiles, il fait aujourd'hui l'unanimité, aussi bien dans ses performances que dans son attitude.

Philippe Clément, un management qui convient à l'AS Monaco

Fini la rigueur de Niko Kovac à Monaco ! Le nouvel entraîneur, Philippe Clément, n'est pas aussi autoritaire que son prédécesseur, il laisse beaucoup plus de choses à ses joueurs - ce qui ne manque pas d'en choquer certains - mais, pour l'instant, les résultats sont là. Et après le succès à Marseille (1-0) dimanche dernier, il pourrait réaliser une grande première cette saison en remportant un deuxième match d'affilée à l'extérieur, cette fois à Strasbourg.

Le Melting-clubs du 13 mars

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.