Nice - Bordeaux (4-0) : les Aiglons déroulent, les trois vedettes du match !
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

Nice - Bordeaux (4-0) : les Aiglons déroulent, les trois vedettes du match !

Ce samedi après-midi, l'OGC Nice a confirmé son bon début de saison en pulvérisant les Girondins de Bordeaux (4-0, buts de Kluivert, doublé de Gouiri et réalisation de Thuram). Notre analyse.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

Bien que privé de son buteur danois Kasper Dolberg, l'OGC Nice de Christophe Galtier n'a pas fait dans la dentelle au moment d'écarteller les Girondins (4-0). Comme le LOSC il y a deux semaines, les Bordelais ont volé en éclats largement dans un Allianz Rivera à huis-clos suite aux incidents de dimanche dernier face à l'OM. En ce début de saison, Nice fait peur, Nice fait mal. Nos trois hommes du match :

Signé Gouiri

L'ancien Lyonnais a fait vivre une après-midi cauchemar à Laurent Koscielny. L'attaquant a d'abord converti une belle fixation de Kluivert avant de s'offrir un doublé sur un penalty qu'il avait lui-même provoqué (42e). Et le Berjallien aurait pu corser un peu plus la note avec plus de réalisme...

Kluivert décisif avant sa sortie sur blessure

S'il s'est blessé sur l'action du 2-0 et a cédé sa place à Calvin Stengs (intéressant pour ses débuts), le fils de Patrick Kluivert a fait preuve d'une belle montée en régime avec un but d'avant-centre sur un gros travail de Boudaoui (7e) avant de fixer pour offrir à Amine Gouiri son premier but (33e). Propre.

Benitez muraille infranchissable

Si les Aiglons n'ont toujours pas pris de buts en ce début de saison après 4 matches, ils le doivent aussi à l'impeccable Walter Benitez. Certes, les Girondins ont manqué de tranchant ou d'adresse dans le dernier geste à l'image du jeune Mara mais l'Argentin a encore été très concentré pour faire barrage aux frappes cadrées des Bordelais.

Nice 4-0 Bordeaux

Le Gym de Christophe Galtier s'est offert une nouvelle démonstration ce samedi à l'Allianz Riviera (4-0). Cette fois-ci, la victime est bordelaise et les bourreaux se nomment Justin Kluivert, Amine Gouiri (doublé) et Kephren Thuram.