Andy Delort et Terem MoffiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
NÉGOCIATIONS

OGC Nice, FC Nantes - Mercato : Moffi - Delort, enfin une éclaircie grâce à Lorient

D'abord réticent à vendre son attaquant nigérian Terem Moffi puis désireux de le vendre en Angleterre, le FC Lorient se serait fait une raison et serait prêt à le céder à l'OGC Nice. Ce qui libèrerait Andy Delort et lui permettrait de s'engager avec le FC Nantes.

Zapping But! Football Club Top 10 : les footballeurs les plus suivis sur les réseaux sociaux

Si l'on en croit L'Equipe du jour, le feuilleton Terem Moffi, et par ricochet celui avec Andy Delort en protagoniste, devrait toucher à sa fin prochainement. Le quotidien sportif explique en effet : "Face aux nombreuses sollicitations, d'abord venues d'Angleterre (Southampton, West Ham) et surtout Nice, la direction morbihannaise a très vite pris conscience qu'il lui serait difficile de conserver Moffi. Loïc Féry, en négociateur coriace, joue la montre et espérait un transfert à 30 M€. Il n'a pas dit oui à la dernière offre niçoise, mais il sait aussi que sa marge de manœuvre est limitée alors que Moffi se verrait bien à Nice dès cet hiver".

Le temps joue donc en faveur du Gym. Donc de Delort, donc du FC Nantes. Le président lorientais ne devrait pas attendre le 31 janvier pour finaliser ce transfert, assure L'Equipe, car il aurait besoin de recruter un attaquant avec l'argent récolté. Moffi à Nice, c'est pour bientôt et Andy Delort à Nantes aussi. L'ancien Montpelliérain, qui a séché des entraînements pour forcer son départ sur les bords de l'Erdre, va obtenir satisfaction.

Pour résumer

D'abord réticent à vendre son attaquant nigérian Terem Moffi puis désireux de le vendre en Angleterre, le FC Lorient se serait fait une raison et serait prêt à le céder à l'OGC Nice. Ce qui libèrerait Andy Delort et lui permettrait de s'engager avec le FC Nantes.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.