ASSE, FC Nantes, OL, OM, PSG : Mediapro fini, Canal + pas pressé, un diffuseur hors-norme pourrait débarquer !
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
Rebondissement

ASSE, FC Nantes, OL, OM, PSG : Mediapro fini, Canal + pas pressé, un diffuseur hors-norme pourrait débarquer !

Dans les tous prochains jours, la Ligue de Football Professionnel (LFP) va relancer un appel d'offres au sujet des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Une diffuseur surprise pourrait sortir du chapeau.

Le feuilleton tragi-comique se poursuit. Tragique pour les clubs professionnels du football français, privés de droits TV et qui continuent de voir des matches diffusés par un groupe sino-espagnol (Mediapro) qui ne paye pas. Comique tant les pseudo cadors de l'époque, à la Ligue de Football Professionnel, ont été roulés dans la farine et font payer, au prix fort, le poids de leur incompétence. 

Comme on vous le disait ce matin sur notre site, au travers d'une information donnée par l'Equipe, la LFP va relancer un appel d'offres sur les lots de  feu Mediapro, qui détenait, rappelons-le, près de 80% de la L1 et de la L2 contre 830 millions d'euros annuels entre 2020 et 2024. Un appel d'offres imminent qui devrait s'achever à la fin du mois. Un appel d'offres qui, semble-t-il, ne semble pas pousser le sauveur tant attendu du football français, Canal +, à faire un quelconque effort financier. La chaîne cryptée pourrait, et le conditionnel est de rigueur, se positionner uniquement sur le match du dimanche soir, comme cela a déjà été évoqué.

Résultat, et face à une telle crise, Vincent Labrune, le patron de la Ligue, pourrait permettre à de nouveaux venus de sortir du chapeau. Et notamment aux Anglais de DAZN. Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais DAZN est une plateforme de streaming sportif récemment implantée en France. Souvent comparée à Netflix et propriété d'un milliardaire ukrainien, elle possède de nombreux droits TV sportifs à l'étranger, est implantée dans de nombreux pays (Angleterre, Espagne, Italie, Etats-Unis, Allemagne) et diffuse certains matches de championnats nationaux ainsi que des rencontres de Ligue des Champions. Ce groupe aura-t-il les capacités pour s'aligner sur les millions promis par Mediapro ou Canal + ? Pas certain. Mais la formule du Pay per View pourrait séduire, aussi bien la LFP que de potentiels abonnés.

Par ailleurs, l'Equipe affirme que Orange pourrait également revenir dans le débat et soumettre, sait-on jamais, une offre à la LFP. Réponse, sans doute, dans les tous prochains jours. 

 

Pour résumer

Pour succéder à Mediapro, un diffuseur inattendu pourrait arriver sur le marché.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet