FC Nantes – OL (1-2) : les 4 choses à retenir de la victoire des Gones
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

FC Nantes – OL (1-2) : les 4 choses à retenir de la victoire des Gones

Grâce à un doublé de Memphis Depay en première période, l'OL s'est imposé 2-1 sur la pelouse du FC Nantes. Notre analyse de la rencontre.

Zapping But! Football Club OL : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

L'OL résiste bien à la pression du dimanche soir

Abonnés aux matchs du dimanche soir, obligés de jouer après les autres avec la pression d'une défaite « éliminatoire », l'OL a parfaitement géré le virage de la 33e journée en s'imposant 2-1 à Nantes... Et en revenant à portée de fusil du LOSC, leader et prochain adversaire des Gones au Groupama Stadium. Cette victoire offre un suspense incroyable (3 pts entre le leader et le 4e) à cinq journée de la fin.

Paqueta – Depay, duo gagnant

Revenu à son meilleur niveau, Lucas Paqueta continue de régaler par la passe. L'OL a marqué ses deux buts sur deux de ses inspirations, d'abord pour lancer Memphis Depay sur l'ouverture du score (5e) puis en trouvant Karl Toko-Ekambi dans la profondeur pour le penalty (37e). Double buteur comme la semaine précédente contre le SCO Angers, Memphis a aussi confirmé sa bonne période actuelle.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Slimani toujours pas décisif

Encore une fois, Islam Slimani n'a pas marqué. Trop altruiste sur quelques rares situations, l'Algérien a au moins le mérite de se battre match après match. En fin de partie, son jeu de corps a été important pour faire remonter le bloc mais on attend quand même beaucoup plus de présence de l'avant-centre algérien. Surtout dans ce 4-2-3-1 qui pousse Memphis Depay à s'exiler sur un côté...

L'OL s'est quand même fait peur sur la fin

Surpris coup de pied arrêté à l'heure de jeu, l'OL s'est franchement mis à reculer sur la fin de match. Comme trop souvent cette saison, on a assisté à un coaching très frileux de Rudi Garcia, lequel a fini avec une défense à trois en sortant Léo Dubois pour Sinaly Diomandé (80e). Un coaching qui n'a d'ailleurs pas été compris par certains joueurs comme Bruno Guimaraes et Memphis Depay, sortis du terrain avec le masque. Bien sûr l'OL a tenu le score mais le message envoyé n'était pas forcément le plus rassurant des équipes à la lutte pour le titre.