Lovro Majer et les Rennais ont marché sur Lyon ce dimanche...
Lovro Majer et les Rennais ont marché sur Lyon ce dimanche...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OL - Rennes : Genesio a eu tout bon, naufrage défensif chez les Gones, les notes

Pour la deuxième fois de la saison, l’OL a totalement déraillé contre le Stade Rennais (2-4). Menés de quatre buts (Bourigeaud, Santamaria, Majer et Terrier), les Gones ont certes réagi sur un csc d’Hamari Traoré et un but sur penalty de Moussa Dembélé mais trop tard pour faire un résultat. L’Europe s’éloigne à nouveau. Les notes du match.

Zapping But! Football Club OL - Peter Bosz est-il toujours l'homme de la situation à l'OL ?

En lumière (version OL)

T.Mendes (2) : si le débat existait sur la pertinence de continuer avec le Brésilien en défense centrale et que son match de Porto avait un peu rassuré sur ses capacités, l’ancien Lillois a fait naufrage contre Rennes. Coupable d’une mauvaise anticipation sur l’ouverture du score (11e) et en difficulté jusqu’à sa sortie avec Gaëtan Laborde. C’est sur sa passe mal assurée que l’OL concède le 3e but.

Lopes (3) : d’ordinaire si solide, le Portugais a totalement craqué sur ce match. S’il avait bien démarré et qu’il ne peut pas grand chose sur les deux premiers buts, on ne peut pas en dire de même du troisième où il rate sa relance sur du jeu court (45e+1) quelques minutes après avoir manqué de se mettre un CSC grotesque (41e). Encore puni par son ancien coéquipier Martin Terrier (50e), il a quand même réalisé quelques arrêts pour éviter la manita à 0-4.

Paqueta (4) : mauvais match du maître à jouer lyonnais qui n’a rien tenté de simple sur le terrain, sans doute agacé d’avoir dévié dans ses buts la balle du 2-0. Oui, il y a quelques éclairs mais aussi des pertes de balle assez affolantes.

Dubois (3) : sifflé à l’annonce des équipes et parfois pendant le match à 0-2, le capitaine lyonnais reste la tête de Turc des fans et on l’a bien compris. Justifié sur ce match ? Oui et non… L’ancien Nantais a réalisé plusieurs bons centres, non concrétisés en buts et il est passé proche d’un but casquette avec Anthony Lopes sur un dégagement dévissé (41e) avant de sortir à la pause remplacé par Malo Gusto.

Dembélé (5) : dans un Lyon qui a davantage ressemblé au cirque Pinder qu’à une équipe, l’avant-centre rhodanien aura été l’un des rares à ne pas renoncer. Certes, il n’a pas toujours cadré mais sa pugnacité a été récompensé d’un penalty qu’il a lui-même converti (82e). Le meilleur lyonnais avec Romain Faivre.

En lumière (version Rennes)

Bourigeaud (7) : très à l’aise dans les couloirs et auteur de la première frappe cadrée du match (6e), l’ancien Lensois a parfaitement géré son premier duel face à Lopes pour ouvrir la marque (11e) avant de tirer le corner du 2-0 (13e). Un match sérieux.

Terrier (7) : auteur d’un but sublime, son 14e en 27 matchs de Ligue 1, l’ancien Lyonnais a eu la décence de ne pas célébrer face à son ancienne équipe. Il bascule devant Laborde au classement des buteurs…

Laborde (6,5) : s’il n’a pas marqué, l’attaquant de pointe rennais a énormément pesé sur la défense rhodanienne et notamment sur Thiago Mendes. Passeur décisif sur l’ouverture du score (11e) et auteur du bon pressing sur le troisième.

Majer (7,5) : récompensé d’un but (le 3e du match), le Croate a encore montré toute son importance dans le jeu breton. On aurait pu dire la même chose de tous les autres milieux - dont l’excellent Baptiste Santamaria - mais le “Modric rennais” a démontré à Lyon combien son absence au coup d’envoi avait pesé face à Leicester. La baisse de régime bretonne a coincidé avec sa sortie. Indispensable ?

Genesio (non noté) : sifflé par les supporters de l’OL à l’annonce de son nom, le “Pep” lyonnais a encore fait un joli pied de nez à ses détracteurs avec cette deuxième victoire en deux matchs face aux Rhodaniens cette saison (8 buts inscrits, 3 encaissés). Encore une fois, il a eu tout bon dans son plan de jeu pour faire dérailler son ancienne équipe. En même temps, c’est tellement plus facile quand on dispose de joueurs qui courent sur le terrain…

OL : Lopes (3) - Dubois (3, puis Gusto (46e, 4)), T.Mendes (2, puis Kadewere (46e, 4)), Lukeba (3), Emerson (3) - Caqueret (4), Ndombélé (3, puis Da Silva (78e)) - Faivre (5), Paqueta (4, puis Aouar (78e)), Toko Ekambi (5, puis Reine-Adélaïde (78e)) - Dembélé (5).

Rennes : Gomis (5) - H.Traoré (5,5), Aguerd (6), Omari (6), Truffert (5,5, puis Meling (77e)) - Majer (7,5, puis Tait (65e)), Martin (6), Santamaria (7) - Bourigeaud (7), Laborde (6,5, puis Guirassy (90e)), Terrier (7, puis Doku (65e)).

 

OL 2-4 Stade Rennais, les notes

Pour la deuxième fois de la saison, l’OL a totalement déraillé contre le Stade Rennais (2-4). Menés de quatre buts (Bourigeaud, Santamaria, Majer et Terrier), les Gones ont certes réagi sur un csc d’Hamari Traoré et un but sur penalty de Moussa Dembélé mais trop tard pour faire un résultat. L’Europe s’éloigne à nouveau. Les notes du match.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.