OL – ASSE (2-1) : Pierre Ménès invite Lyon à revoir sa copie malgré le derby gagné
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
AVIS TRANCHE

OL – ASSE (2-1) : Pierre Ménès invite Lyon à revoir sa copie malgré le derby gagné

Pour Pierre Ménès, l'Olympique Lyonnais n'a pas lieu de fanfaronner après sa victoire poussive dans le derby face à l'AS Saint-Etienne. Il étaye ses propos.

Depuis dimanche soir et le derby gagné par l'OL et l'ASSE (2-1), Pierre Ménès s'est beaucoup exprimé sur ce match et ses polémiques annexes. Dans son dernier « Pierrot face Cam » lundi soir, le chroniqueur est encore revenu sur la prestation de Lyon. Une prestation qu'il juge toujours aussi peu convaincante.

« Il a fallu attendre les changements de Garcia pour voir une équipe qui s'est montrée digne d'un derby. La première mi-temps, mais c'est inadmissible avec les joueurs que tu as sur le terrain de proposer un contenu technique et tactique aussi faible. Tu avais une équipe de Saint-Etienne qui restait sur cinq défaites consécutives et qui a montré elle une vraie envie, une vraie agressivité, une vraie envie d'aller de l'avant. A Lyon, il n'y avait rien, et puis voilà, l'entrée de Kadewere, l'entrée de Paqueta qui a été très bon, ça a changé », a-t-il d'abord lâché.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Aouar et Lyon invités à une introspection

Puis Pierre Ménès s'en est pris à l'état d'esprit général règnant à Lyon : « Alors certains esprits chagrins mettront ça aussi sur la sortie d'Aouar mais je suis désolé, si Aouar n'est pas sélectionné en équipe de France, il faudrait qu'il fasse un peu d'introspection, et qu'il se regarde dans une glace et qu'il se dise que le rapport talent – investissement n'y est pas et c'est quand même une remarque que l'on peut faire globalement sur l'OL, que le rapport talent – investissement n'y est pas ».

S'il estime que Rudi Garcia n'a pas toujours fait les bons choix et que les joueurs se prennent parfois pour d'autres, le consultant du CFC voit de problèmes que de solutions à Lyon : « Il y a aussi le cas Depay qui a encore dit là, qu'il ne pourrait pas promettre qu'il serait là jusqu'à la fin de la saison et c'est un problème quand tu vois l'importance de Memphis dans le rendement de l'équipe. C'est une équipe bancale qui traine des boulets comme Dembélé. En plus, le pauvre, quand il marque un but la VAR le refuse de manière ridicule. Je vais citer Habib Beye une deuxième fois : il dit qu'il n'y a pas de défaite encourageante mais, pour moi, il y a plus à retirer de ce match à Saint-Etienne que pour Lyon ».