OL : Aulas se fait dézinguer pour sa dernière fausse bonne idée
Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DOUX REVEUR

OL : Aulas se fait dézinguer pour sa dernière fausse bonne idée

Ancien directeur des programmes à Canal+ Belgique, auteur d'un livre sur les droits TV dans le foot, Pierre Maes a torpillé l'idée du président de l'OL, Jean-Michel Aulas, de créer un Spotify du foot.

Après la crise de la fin de saison prématurée due à la crise sanitaire, le football français est directement passé à celle des droits TV. Diffuseur de la Ligue 1, Mediapro ne peut honorer les contrats signés en raison de rentrées d'argent en berne. Le football français court droit à la faillite et cherche des solutions. Jean-Michel Aulas a proposé une sorte de Spotify de la Ligue 1. Une idée que Pierre Maes, ancien directeur des programmes de Canal+ Belgique, auteur du livre "Le business des droits TV", a condamné dans une interview à olympique-et-lyonnais.com.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

"Complètement démago"

"Je suis très surpris de ses sorties. On dirait un politicien qui vient avec un discours complètement démago. Forcément qu’un « Spotify » du football, tout le monde aime ça. Mais pour lui, cela impliquerait beaucoup moins de revenus liés à la télévision pour son club. C’est bien, mais je ne comprends pas. C’est utopique et je ne crois pas que ses collègues et que la Ligue soient ravis de ses déclarations. C’est le principe de la vente exclusif qui a rapporté tout cet argent à la LFP pendant des années et qui était le socle des derniers contrats."

"Sur le papier, c’est très bien, c’est sympa mais nous n’y sommes pas du tout encore. Actuellement dans le football européen, il n’y a rien qui indique que nous allons dans cette direction, affirme-t-il. Pour arriver à ça, il faudra que les revenus des clubs soient divisés par 10, au moins, car cela inclurait une baisse considérable des droits TV. A moyen terme, évidement c’est possible, sans doute plutôt à long terme. Aujourd’hui, c’est juste une manière de se rendre sympathique auprès du public. Il se dit, s’il y a un « Spotify » où je peux trouver tout le football, j’arrêterais de pirater."