OL : blessés, Slimani, Metz... Garcia met en garde ses joueurs à une semaine du derby
Rudi GarciaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

OL : blessés, Slimani, Metz... Garcia met en garde ses joueurs à une semaine du derby

Présent en conférence de presse ce vendredi, à deux jours du match OL – Metz (dimanche, 15h), Rudi Garcia a fait le point sur l'actualité du club leader de L1.

Le point santé

« Bruno Guimaraes et Özkacar sont de retour mais ils sont loin de leur meilleur niveau. Islam Slimani vient juste d'arriver, il n'a évidemment pas 90 minutes dans les jambes mais il sera avec nous dimanche ».

Sur Islam Slimani

« Il a un profil différent des attaquants qu'on a. Il a un sans doute un meilleur jeu de tête. Je suis très content de l'accueillir, il a beaucoup d'envie. C'est un joueur qui fait preuve de d'abnégation ».

Sur Metz

« Le FC Metz est une bonne équipe qui est capable de faire déjouer ses adversaires. C'est une équipe solide, qui a de la taille, une équipe pas facile à manœuvrer. On doit gagner ce match pour rester premier ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Sa mise en garde aux joueurs

« Les joueurs ont de la confiance, ils tentent des choses. Le rappel a été fait. Quand on est premier, il faut en faire plus collectivement. Il faut effectivement rester rigoureux et concentré. Je dois continuer à veiller qu'on ne s'endorme pas ou qu'on n'en fasse un peu moins. On n'a pas gagner à Rennes, on a perdu 2 points. On devra être bien plus déterminés qu'à Rennes sur les prochains matchs. Il faut rester rigoureux et concentrés. Tino et Lucas Paqueta étaient un peu entamés lors du match à Rennes, c'est logique après le break et les deux matchs en trois jours ».

Sur les petits soucis défensifs

« On veut gagner tous nos matchs. Il ne faut pas attendre d'être mené 2-0 comme à Rennes pour mettre les ingrédients qu'il faut sur le terrain. On a su ne pas perdre à Rennes mais ce n'est pas satisfaisant, a encore tranché Garcia. Sur les deux derniers matchs, on a pris deux buts. Il va falloir arrêter car on n'en marquera pas trois à chaque fois. Il va falloir être plus déterminé dans tous les secteurs du jeu et dans l'implication collective ».