OL : Bosz a enfin maté les plus grands rebelles du vestiaire lyonnais
Peter Bosz (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MISE AU PLI

OL : Bosz a enfin maté les plus grands rebelles du vestiaire lyonnais

Le coup de gueule de Peter Bosz suite à la débâcle de dimanche à Anges (0-3) semble avoir remis du plomb dans la cervelle de plusieurs joueurs de l’OL.

Zapping But! Football Club OL : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

L’OL va devoir rattraper le temps perdu demain à domicile face à Clermont (13h). Peter Bosz le sait et n’a pas hésité à secouer ses joueurs suite à la gifle enregistrée à Angers dimanche (0-3). Pour ce faire, l’entraîneur des Gones a poussé une gueulante qui a porté ses fruits dès mercredi à l’entraînement... où plusieurs joueurs sont enfin rentrés dans le rang.

« Il n’y avait cette fois pas un bruit »

« Peter Bosz en conférence de presse, c’est un régal. C’est du cash, il ne fuit pas les responsabilités. Je peux vous dire que l’entraînement de mercredi a été intense. On a vu 20 minutes d’échauffement, et là où certains s’amusaient à jouer avec les caméras, à faire des petits gri-gri ou souriaient, il n’y avait cette fois pas un bruit, a détaillé le correspondant de RMC Sport à Lyon Edward Jay. Des messages sont passés. On a vu des mines, comme celle de Rayan Cherki ou d’Houssem Aouar, vraiment concentrées. (...) Avec Damien Da Silva, en conférence de presse, on a entendu dans ses mots de la combativité, de la soif de gagner et de l'énergie. »

Pour résumer

Le coup de gueule de Peter Bosz suite à la débâcle de dimanche à Anges (0-3) semble avoir remis du plomb dans la cervelle de plusieurs joueurs de l’OL. Mercredi, l'entraînement des Gones s'est déroulé dans un silence de cathédrale.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert