Peter Bosz (OL)
Peter Bosz (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
COLLIMATEUR

OL : Bosz débloque après Montpellier, un Lyonnais prend cher !

Peter Bosz n’était pas totalement satisfait de la victoire de l’OL dimanche à Montpellier (1-0). Un Lyonnais est notamment entré dans son collimateur alors qu’il a pourtant livré une partition des plus honorables.

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

L’école néerlandaise repose sur la rigueur et Peter Bosz en est le parfait exemple. Depuis qu’il a posé ses valises à l’OL, l’intéressé ne se contente pas de l’aà peu près et demande toujours à ses joueurs la perfection. Hier, ce n’était pas le cas à Montpellier malgré un succès sur un but précoce de Lucas Paqueta (1-0).

« Très content de la victoire... surtout parce qu'on a mal joué, a-t-il ainsi constaté hier avec un petit sourire amer. On n'était pas bien. On a dominé le match, on a beaucoup eu le ballon, mais le tempo était très faible. Sur la meilleure pelouse que j'ai vue depuis que je suis là, il faut mieux jouer, vite passer le ballon, changer de côté quand il y a beaucoup d'espace... On ne l'a pas bien fait. »

Dans son viseur personnel : Malo Gusto (18 ans). Aligné dans le couloir droit en remplacement de Léo Dubois, le jeune défenseur de l’OL a fait le job (6 dans L'Équipe) mais il a trop porté le ballon selon son perfectionniste entraîneur. « Comme tous les autres joueurs, il peut mieux faire, constate Bosz. Surtout défensivement. Mais aussi offensivement. Moi je n'aime pas quand un joueur touche trois fois le ballon alors que deux fois suffisent. Plus efficace, plus simple, c'est important. Mais ce n'est pas un problème parce qu'il n'a que 18 ans. Il a beaucoup appris ce soir. »

Pour résumer

Peter Bosz n’était pas totalement satisfait de la victoire de l’OL dimanche à Montpellier (1-0). Un Lyonnais est notamment entré dans son collimateur alors qu’il a pourtant livré une partition des plus honorables : Malo Gusto.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert