Peter Bosz (OL)
Peter Bosz (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

OL : Bosz égratigne Juninho et met la pression avant l’OM

Peter Bosz était présent en conférence de presse à deux jours du périlleux choc entre l’OL l’OM à Décines pour le compte de la 14e journée de Ligue 1 (20h45).

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine?

Peter Bosz était très attendu en conférence de presse deux jours après l’annonce de Juninho sur son départ de l’OL en fin de saison. Après avoir laissé entendre que Damien Da Silva, qui ne s'est pas entraîné à cause d'une douleur au dos, était incertain face à l’OM et que Moussa Dembélé pouvait postuler, le technicien néerlandais a évoqué le cas Juninho. En ne cachant pas sa surprise, notamment au sujet du timing. «

J'ai été surpris, oui. Mais c'est sa décision, donc je ne peux rien dire là-dessus, a-t-il lancé. Je travaille très bien avec lui. Il connaît très bien le foot. Pour un entraîneur, c'est toujours très bien. Je n'ai pas demandé au groupe ce qu'il a pensé de ça. Des joueurs sont peut-être très proches de lui, d'autres moins, mais je pense surtout à l'OL. Tout le monde l'aime (...) Le timing n'est jamais bon. En fin de saison, après le dernier match ? Non, car pour trouver quelqu'un... »

« Une bonne équipe ne peut pas perdre deux fois d'affilée »

Malgré cette annonce, Bosz essaye de positiver. « J'essaie de voir le positif dans ce message. Au moins, le club a plus de six mois pour trouver quelqu'un, a-t-il poursuivi. J'ai parlé avec lui, oui. Si Juninho veut dire quelque chose là-dessus, c'est à lui de le faire. Le groupe, je l'ai vu pour la première fois ce matin. Je n’ai pas parlé de ça. Ce matin, Juninho n'était pas à notre réunion. Mais je comprends, parce qu'on a un match important contre Marseille. »

Au sujet de l’adversaire marseillais, le coach de l’OL attend une réaction de ses joueurs après la claque reçue à Rennes avant la trêve. « Une bonne équipe ne peut pas perdre deux fois d'affilée. Là, j'attends une réaction de mon équipe, a-t-il tranché. Ce matin, j'ai essayé d'expliquer exactement ce qui n'était pas bien à Rennes mais ce n'était pas difficile. Ça peut être un match très tactique. Il ne faut pas seulement jouer avec le cœur, mais parfois avec la tête. Je ne pense pas que mes joueurs aient peur. On doit beaucoup mieux jouer. Il faut avoir l'envie de jouer, de gagner ce match là. »

Pour résumer

Peter Bosz était présent en conférence de presse à deux jours du périlleux choc entre l’OL l’OM à Décines pour le compte de la 14e journée de Ligue 1 (20h45). L'occasion pour lui d'évoquer l'infirmerie de l'équipe lyonnaise.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert