OL - Clermont (3-3) : le cinglant reproche de Bosz, Aulas parle de crise !
par Benjamin Danet
Constat

OL - Clermont (3-3) : le cinglant reproche de Bosz, Aulas parle de crise !

L'entraîneur de l'OL, Peter Bosz, n'a que très moyennement apprécié le match nul de son équipe face à Clermont-Ferrand (3-3). En conférence de presse, il. n'a pas été tendre avec ses joueurs. La preuve.

Zapping But! Football Club PSG-OL : le débrief et la présentation de la semaine

Vendredi dernier, lors de son point-presse avant le match face à Clermont-Ferrand, Peter Bosz avait déjà marqué les esprits, partageant la banderole déployée par les supporters au centre d'entraînement : bougez-vous ou cassez-vous". Cette fois, et au terme du match nul face à Clermont, alors que l'OL menait 3-1 à dix minutes du terme, l'entraîneur a encore une fois frappé fort.

Avec des reproches bien sentis. "Je suis très déçu, on ne doit jamais faire match nul. La première période a été beaucoup mieux que celle face à Angers. On a peut-être pas aussi bien joué en seconde période, mais on a eu des occasions incroyables pour marquer le 4e but. La confiance n'était plus là après le deuxième but de Clermont. C'est l'équipe, qui aujourd'hui, a perdu deux points avec une mauvaise défense et des problèmes devant. Je ne peux pas regarder dans la tête de mes joueurs, je ne peux pas vous dire quel est le problème. Il faut marquer. Avec notre qualité à 3-1, ça doit être fin i! A 3-2, j'ai vu des choses qu'on ne voit pas chez les U12, je n'ai pas compris."

Par ailleurs, et sur son compte twitter, le président Aulas a donné son sentiment au terme de ce match nul. "Je suis évidemment déçu mais il ne sert à rien d’être trop négatif: l’OL aurait pu , dû gagner ce match largement tout le monde en est conscient:soyons forts dans la tête et la gestion d’une crise qui se résoudra en jouant comme en 1 ère mi temps et en soutenant notre staff!"

Pour résumer

L'entraîneur de l'OL, Peter Bosz, n'a que très moyennement apprécié le match nul de son équipe face à Clermont-Ferrand (3-3). En conférence de presse, il. n'a pas été tendre avec ses joueurs. La preuve avec des mots bien choisis.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet